Top 14

Cameron WOKI, Maxime LUCU and Dylan CRETIN (France).
XV de France

XV de France : pour les clubs, le prix du sacrifice

XV de France. Plusieurs écuries du Top 14 ont payé au prix fort la période internationale et les moyens alloués au XV de France. Mais ils savent aussi qu’ils vont en retirer des bénéfices...

Toulouse, le trait d’union

Pour leur dernier rendez-vous sans les Bleus, les Rouge et Noir ont retrouvé un jeu flamboyant et une place dans les six. maintenant, les internationaux sont de retour...

Auteur de belles performances, Martin Page-Relo peut espérer être la doublure d’Antoine Dupont pour la fin de saison. Photo Midi Olympique – Patrick Derewiany

Antoine Hastoy devient multi-tâches

Le demi d’ouverture de la Section paloise Antoine Hastoy a enchaîné les allers-retours à Marcoussis avec les Bleus, tout en dépannant à l’arrière en club.

Antoine Hastoy a encore de belles échéances à jouer avec la Section paloise.

Toulon face au dilemme de l’entre-deux

Grâce à sa victoire bonifiée face au Stade rochelais, les Varois ont pris de l’air dans la course au maintien. Avec la réception de Clermont, les Rouge et Noir veulent se prendre à rêver de...

Après leur victoire face à La Rochelle, les Toulonnais de Duncan Paia’aua se tournent maintenant vers un calendrier copieux avec l’espoir d'une remontée au classement. Premier choc : la réception de Clermont. Photo Icon Sport

À Liebenberg de montrer la voie contre le Racing

"Je vais tout donner pour pouvoir, peut-être, prétendre à un titre", glissait-il, il y a tout juste un mois, lors de l’annonce officielle de sa retraite anticipée, qui prendra effet à l’issue de...

Wiaan Liebenberg (Stade rochelais)

Le MHR est tombé sur un os

Dominés dans la dimension physique et manquant de réalisme dans les moments décisifs, le leader montpelliérains a été logiquement battu.

Les Montpelliérains ont subi la furia de Toulouse mais restent en tête du championnat.

Toulon, au bonheur de la ligne des arrières

Auteurs des quatres essais varois, les trois-quarts ont ralllumé la lumière à Mayol. À l'image de l'équipe, ils se libèrent et montent en puissance. La patte Azéma prend forme. 

Toulon, au bonheur de la ligne des arrières