Portraits

Murray, le général de l’armée verte

Portrait de Conor Murray, le général de l'armée verte

Conor Murray, demi de mêlée de l’Irlande, va fêter ses dix ans de présence en équipe d’Irlande. Le numéro 9 du Munster est, depuis longtemps, un rouage essentiel de sa sélection, dans un style "non flamboyant" qu’il...

Jonathan Wisniewski va finir la saison avec le LOU

Jonathan Wisniewski annonce sa retraite : « Je peux arrêter sans regrets »

C’était un secret de Polichinelle, c’est désormais officiel depuis cet entretien: après 17 saisons au niveau professionnel, Jonathan Wisniewski raccrochera les crampons à l’issue de la saison. Sans sélection et sans...

Sur le même sujet :

Nanai-Williams, indispensable intérimaire

Prévu à l’arrière pour pallier le forfait de Matsushima, l’international samoan sera finalement aligné à l’ouverture en l’absence de Camille Lopez. Vous avez dit précieux ?

Tim Nanai-Williams usera encore de sa polyvalence au poste d’ouvreur vendredi.

Lucas Dupont : Restauré du cœur

Victime d‘une grave crise de tachycardie lors d’un match amical face à Toulon, l’emblématique ailier droit du FCG Lucas Dupont a dû subir courant octobre une délicate opération du cœur. Une épreuve...

Lucas Dupont a fait son grand retour à la compétition vendredi soir contre Béziers
Pro D2

Béziers : "Max" la menace !

Pro D2. Jeune le plus talentueux de l’effectif biterrois, issu de son centre de formation, Maxime Espeut enchaînera une onzième feuille Lors d’un rendez-vous déjà capital contre Vannes.

Ce jeune joueur aux qualités athlétiques s’épanouit dans l’Hérault. Il espère, avec les siens, se remettre dans le sens de l’avancée face à de solides Vannetais. Photo Icon Sport

Sinzelle, le couteau suisse de La Rochelle

Le Rochelais Jérémy Sinzelle est l’un des joueurs les plus brillants du début de saison. À trente ans, sa carrière n’a jamais été aussi impressionnante. Son éclectisme aussi puisqu’il peut jouer à...

Jérémy Sinzelle, le couteau suisse de La Rochelle

Jean-Pierre Lux, un nom et un style de lumière

Il fut un centre phare des années 60-70, souvent associé à Claude Dourthe à l’US Dax. À 47 reprises, il porta les couleurs du XV de France, goûta au grand chelem et survola deux France - Angleterre...

En 1970 après un France - Angleterre, feu d’artifice du jeu offensif, Jean-Pierre Lux entouré de Pierre Villepreux et Jean Trillo salue un adversaire. C’était l’époque des grands trois-quarts centres, preux chevaliers du jeu avec un grand J. En bas, Jean-Pierre Lux devenu président de l’ERC aux côtés de Serge Blanco dont il était très proche. Photos archives Midol et Icon Sport
Carnet noir

Roger Driès n’est plus

Carnet noir. Roger Driès est décédé ce samedi 28 novembre 2020 à Saint-Laurent-du-Var. Avec lui, disparaissent un correspondant majeur du Midi Olympique, tête de gondole sur la Côte d’Azur, une mémoire du rugby...

Roger Driès n’est plus
Carnet noir

Roger Fite, le shérif a rendu l’insigne

Carnet noir. Légende du club de Brive avec lequel il a disputé 192 matchs et atteint trois finales de championnat, l’ancien deuxième ou troisième ligne est mort dans la nuit de vendredi à samedi, à 82 ans.

Roger Fite, le shérif a rendu l’insigne
Disparition de Dominici

1998, l'acte de naissance de Dominici

Disparition de Dominici. Ses débuts au stade français Avant de devenir une des légendes du rugby international, Christophe Dominici s’est construit une vie au Stade français, club au sein duquel il vivra onze saisons...

L’équipe championne de France 1998. Rang du haut, de gauche à droite, Max Guazzini (président), Laurent Pedrosa, Sylvain Marconnet, Marc Lièvremont, Philippe Gimbert, Serge Simon, Christophe Moni, Grant Ross, Cliff Mytton, Richard Pool-Jones, Christophe Juillet, Hervé Chaffardon, David Auradou, Olivier Roumat, Alexis Savigny (médecin). Rang du bas, de gauche à droite, Bernard Laporte (entraîneur), Ludovic Loustau, Diego Dominguez, Christophe Laussucq, Franck Comba, Vincent Moscato, Geoffrey Abadie, Arthur Gomes, Christophe Dominici, Emori Bolobolo. Ainsi débuta une épopée riche de cinq titres de champion de France dont celui-ci, le premier de l’ère moderne, face à Perpignan.