Guillaume Ribes

S’il a porté les couleurs de Toulouse et Grenade chez les jeunes puis Colomiers, Aurillac, Albi et Toulon, c’est à Brive que Guillaume Ribes sera resté le plus longtemps (huit saisons). Toujours installé en Corrèze, il s’est reconverti comme menuisier, par l’intermédiaire d’un ami, Didier Bécot (à droite sur la photo du bas).

Guillaume Ribes, le guerrier devenu menuisier

Lassé d’un milieu dans lequel il ne se reconnaissait plus vraiment, il a raccroché les crampons en 2017. Sans aucun regret puisqu’il n’est jamais retourné voir un match au stade... Resté en Corrèze, Guillaume Ribes...