Publié le / Modifié le
Amateurs

Urrugne - Barcus : deuxième finale en un mois

Il y a eu eux et les autres cette saison en Honneur Nouvelle Aquitaine. La finale du championnat territorial opposera les deux clubs phares de la compétition, Urrugne et Barcus ! Cette édition 2018-2019 de la compétition a tenu toutes ses promesses et au terme d’un exercice passionnant, les deux clubs leaders de la poule 4 se retrouveront en finale, dimanche à 15 heures.

Cette finale sera un remake d’une autre finale, jouée au début du mois. En effet, le 7 avril, Urrugne et Barcus se sont retrouvés pour se disputer le premier titre de champion du Terroir Nouvelle Aquitaine (remplaçant de feu le champion du comité). Ce jour-là, le titre était revenu à Urrugne, vainqueur de Barcus sur le score de 24 à 13. Les joueurs d’Urrugne auront sans doute un petit avantage psychologique au moment d’entamer cet ultime match de la saison. Car même si Barcus fut leur plus redoutable adversaire tout au long de la phase régulière, ce sont bien les Urrugnaks qui ont terminé en tête de la poule 4. Les deux équipes ont réalisé une saison assez semblable, glanant le même nombre de victoires (treize) et chaque équipe prenant le meilleur sur l’autre à domicile.

Au final, les Urrugnaks ne prenant le meilleur qu’au nombre de points de bonus obtenus (dix contre six). En phase finale, les deux futurs adversaires ont eu des matchs accrochés. En huitièmes de finale, Barcus a battu Biscarrosse tandis que Urrugne se défaisait, non sans mal, du RC queyrannais. En quarts, Barcus a fait chuter Pays Médoc là où Urrugne a vaincu Labouheyre. En demi-finale, enfin, les Urrugnaks ont pris le meilleur sur Sainte-Foy-la-Grande et Barcus a battu Gradignan. Cette finale récompense finalement les deux équipes les plus régulières du secteur, qui n’ont laissé que des miettes à leurs adversaires. Reste à savoir si Barcus arrivera à vaincre le signe indien et à faire chuter Urrugne sur un match à enjeu. Les deux équipes en forme de la compétition glaneront-elles chacune un titre ou l’hégémonie restera-t-elle pour Urrugne ? Réponse dimanche !

BOURNIQUEL David
Voir les commentaires
Réagir