• Logo du club de Peyrehorade
    Logo du club de Peyrehorade
Publié le / Modifié le
Fédérale 2

Le bal des ambitieux

Le club de Peyrehorade finira la saion quatrième et devra affronter Issoire au prochain tour. Pas de quoi impressioner les joueurs du présidents Jean-Louis Bareigts...

"On aurait préféré terminer troisième de la poule et éviter le cador auvergnat dès le premier tour." Les mots du président peyrehoradais Jean-Louis Bareigts sont clairs. Las, son équipe a été battu à la 83e minute du dernier match face à Mauléon et doit donc se contenter d’une quatrième place qui l’envoie directement dans la gueule du géant auvergnat. Pas de quoi, tout de même, mettre trop de pression aux Peyrehoradais : "Il faut jouer les matchs. On n’est pas favoris face à cette équipe, qui veut monter en Fédérale 1 après avoir échoué de peu la saison passée. De notre côté, nous voulions être là. On y est, maintenant il faut se trouver de nouveaux objectifs. Passer ce tour en est un. Nous serons donc résolument offensifs, on va jouer crânement notre chance. Le meilleur l’emportera mais on n’aura pas de regret."

Au moins, les Issoiriens savent à quoi s’attendre. Eux réalisent une saison "au plus-que-parfait" avec les deux équipes seniors qualifiées. Leur président, Claude Pojolat, ne peut pas s’empêcher d’être "très content du sérieux affiché par le groupe tout au long de la saison". Il avoue "sauter dans l’inconnu" au moment de cette phase finale où il affrontera une équipe basque dont il ne sait rien. "On se prépare au mieux. On va découvrir un nouveau rugby. Les cartes sont rebattues." Et Claude Pojolat de conclure : "À l’heure qu’il est, il est impossible de faire une projection sur le favori de cette rencontre. Il y a bien trop d’inconnues." D. B.

Midi Olympique
Voir les commentaires
Réagir