Publié le / Modifié le
Fédérale 1

Valence-Romans se place

Un temps idéal, un stade plein, une équipe luzienne qui a régalé tous ses supporters tout au long du championnat par son jeu de passes et de mouvements et un adversaire venu de la Drôme, invaincu de la saison, club professionnel équipé pour le Pro D2, meilleure attaque et meilleure défense de Fédérale 1, rien que ça ! Le décor planté, le match pouvait commencer. Les Basques rentrent bien dans la partie. Efficaces et appliqués, ils imposent petit à petit leur style, jouent dans le camp drômois et s’appuient sur une défense haute et très efficace. Indisciplinés, les Damiers concéderont trois pénalités et un carton jaune, si bien que les Luziens mèneront 9 à 3 à la 30e minute.

courage et abnégation

Revenus à égalité juste avant la pause, les visiteurs s’imposent sur leur touche et leur maul bien structuré pour faire craquer la défense basque pour le premier essai des visiteurs. Les Luziens, vaillants, ne lâchent rien dans le jeu courant, les deux équipes se rendent coup pour coup. Les Corsaires ont eu des occasions franches d’essai mais ils n’ont pas réussi à passer l’en-but. Ils parviennent cependant sur les talons de Valence-Romans par la botte d’Iturriria (15-17). Mais, plus opportunistes, les visiteurs profitent de la moindre erreur pour capitaliser, comme sur le second essai. Après un cafouillage sur un ballon haut, les Romanais récupèrent le ballon et l’ailier Christopher Lacour file tranquille entre les perches.

Avec courage et abnégation, les Basques finissent mieux et enchaînent les temps de jeu, le ballon passant de main en main. Saint-Jean-de-Luz fait plier la défense drômoise qui, après plusieurs offensives, finira par craquer et permet d’inscrire un essai largement mérité et, surtout, de finir à sept unités des coalisés du VRDR. Au vu de la rencontre, le match retour la semaine prochaine dans la Drôme s’annonce aussi passionnant qu’incertain.

St-Jean-de-Luz - Valence-Rom. 20 - 27

Midi Olympique
Réagir