• Massy
    Massy Baptiste Fernandez/Icon Sport / Baptiste Fernandez/Icon Sport
Publié le / Modifié le
Pro D2

Massy descend la tête haute

Les Franciliens ont mis fin à leur série de treize défaites consécutives en remportant leur dernier match de la saison. 

Le résumé

Ce match sans enjeu a accouché d’une petite partie assez agréable. Massy et Carcassonne ont ouvert le jeu, et la seule pénalité tentée a été transformée à la 73ème par les Massicois. Ils ont souhaité sécuriser leur succès pour leur dernière en pro D2 à Ladoumègue, avant de retrouver la fédérale 1 la saison prochaine. Plus forts en mêlée fermée, et plus inspirés dans le jeu courant, avec un Mathieu Lorée en verve à l’ouverture, les Franciliens ont construit un succès logique en inscrivant trois essais. Cette victoire a mis un terme à leur série de treize défaites consécutives. Les Franciliens n’avaient plus gagné depuis le 14 décembre 2018. 

Le tournant

Il a eu lieu à la 59ème minute, quand l’ailier Maxime Oltman a reçu un carton jaune pour une faute d’anti-jeu un peu stupide. En position de hors-jeu derrière un rock, il a tapé le ballon du pied. Son expulsion temporaire a fourni une pénalité aux Massicois. Ils se sont rapprochés de la ligne d’en but de Carcassonne. Et sur la touche, le troisième ligne Pierre-Henry Azagoh, non tenu à la retombée de sa prise de balle, est parti plein axe en solitaire pour aplatir. Massy a pris dix points d’avance sur ce coup là (17-7). 

L’essai du match

Il a été inscrit à la fin de la première mi-temps par Eammon Sheridan. L’ancien joueur de Carcassonne - il y a joué une saison lors du dernier championnat - a profité d’une petite merveille de travail de Mathieu Lorée. Sheridan se trouvait positionné à son intérieur à la sortie d’un ruck à cinq mètres de la ligne, mais la porte était fermée. Mathieu Lorée a opté pour une course rentrante qui a fixé la défense au ras, et a balancé une passe aveugle à son extérieur pour son centre qui avait suivi son mouvement. Simple, limpide, et terriblement juste. 

L’homme du match 

Le seconde ligne de Massy Loïc Charlon disputait son dernier match professionnel contre Carcassonne. Il a décidé de raccrocher les crampons. A 31 ans, il termine une carrière qui l’a conduit depuis le top 14 et le Stade Français - trois saisons en espoirs et  douze feuilles de match au compteur - au pro D2 vers Pau puis à Perpignan, avant de jouer ses deux dernières saisons à Massy. Au total, il aura passé dix saisons en deuxième division professionnelle (229 feuilles de match). Ses partenaires sont rentrés sur le terrain avec un masque à son effigie pour lui rendre hommage. Et lui leur a rendu la monnaie, avec un match comme il en a fait tant, sérieux, rude, et engagé. Sorti à la 63ème minute, remplacé par Steven David, il a été applaudi aussi chaleureusement que possible par la petite chambrée des 1400 spectateurs. 

Midi-olympique
Voir les commentaires