• L’édition 2019 se déroulera sur une seule journée, contrairement aux fois précédentes.
    L’édition 2019 se déroulera sur une seule journée, contrairement aux fois précédentes. DR / DR
Publié le / Modifié le
Jeunes

Rugby, tradition, jeunesse au 17e challenge pierrot-domène

Le 8 mai, l’école de rugby de grenade-sur-Garonne organise son traditionnel tournoi. une fête qui est l’occasion d’honorer la mémoire d’un grand serviteur du club.

Entre Montauban et Toulouse, se situe Grenade-sur-Garonne, un magnifique patelin de la Save, une région où les enfants trouvent dans leur berceau un ballon ovale en guise de hochet. à Grenade, la formation du jeune rugbyman est liée à un personnage emblématique, Pierrot-Domène, un éducateur dans le très bon sens du terme, un véritable pédagogue, tout simplement un passionné qui a créé, au début des années 70, l’école de rugby avec Michel Delpech et Jean Merlo, deux personnalités de la maison jaune et noir. Une école de rugby labellisée qui est désormais une référence, capable de rivaliser avec les meilleures de l’Occitanie. Pierrot a quitté à jamais l’aire de jeu un triste jour de 1998. Mais sa mémoire demeure au sein du Grenade Sports. D’ailleurs, le lieu de vie du stade porte son nom, tout comme le challenge dont on fêtera cette année la 17e édition et qui a vu le jour en 1993.

1 100 enfants à Jean-Marie Fages

Le mercredi 8 mai, en toute début de matinée, sur les installations de Jean-Marie Fages, ce sera la fête des moins de 6 ans jusqu’à moins de 14 ans. Un tournoi où l’on croisera les formations de Blagnac, Castelsarrasin, Grenade (forcément), Grisolles, le Toulouse EC, le RC Montauban et l’US Montauban ainsi que les ententes de la Vallée du Girou, du FCTT-TAC, de la Save et de Saint-Lys-Sainte-Foy-de-Peyrolières sans oublier le grand Stade toulousain. « Cela représente un total de 1 100 enfants sur le site de Jean-Marie-Fages et nous serons environ cent bénévoles à leur service, résume le secrétaire général, Daniel Delin. En amont, la charge de travail est importante. Depuis plus de trois mois, nous multiplions les réunions pour la mise en place de cette journée qui reste un moment important dans la vie du club. Auparavant, le tournoi avait le label international et se déroulait sur deux jours. Mais pour des raisons de logistique, nous avons programmée cette 17e édition sur une seule journée. Comme les fois précédentes, nous espérons que ce sera un succès. Le sourire des enfants à la fin de l’épreuve sera notre récompense. »
Comme tout tournoi éducatif qui se respecte, le résultat final sera secondaire. Les organisateurs préfèrent s’extasier sur les gestes techniques de cette jeunesse ovale, sur un deux contre un parfaitement négocié, sur la vitesse de l’un ou sur le cadrage débordement de l’autre. « En hommage à Pierrot-Domène, l’esprit doit en premier lieu prévaloir sur l’enjeu sportif. On souhaite que ce tournoi soit celui de la convivialité et du fair-play. J’espère que tous les participants garderont un excellent souvenir de ce tournoi du 8 mai », ajoute Daniel Delin.
à Grenade-sur-Garonne, on a le sens de la tradition et du devoir de mémoire. Le club sait cultiver son jardin et entretenir ses racines. L’année prochaine, le club aura l’occasion d’honorer Pierrot-Domène une nouvelle fois car 2020 sera l’année du centenaire. Des rendez-vous qui sont devenus des moments incontournables

Didier Navarre