• Les joueurs de La Salvetat soulagés après leur ultime victoire. Photo Valentine Chapuis
    Les joueurs de La Salvetat soulagés après leur ultime victoire. Photo Valentine Chapuis
Publié le / Modifié le
Amateurs

Le miraculé !

La Salvetat -Plaisance - Honneur L’équipe fanion jouera les seizièmes de finale face à Caussade après avoir passé six tours pour accéder à ce niveau de l’épreuve. Une sacrée performance…

Dimanche dernier à Mauguio, aux abords de 17 heures 30, la formation haut-garonnaise de la Salvetat-Plaisance a sorti au stade des trente-deuxièmes de finale Honneur Monaco (22-19) un des favoris pour le gain du titre national après l’angoissante épreuve des prolongations. Un sacré exploit pour les riverains du Touch d’autant que ces derniers étaient presque bons à jeter aux orties au soir du terme de la phase qualificative du championnat d’Occitanie. Lors de cette première phase de classement, les Salvetains ont hérité de la sixième place. Une place pas du tout conforme aux ambitions de début de saison ! Toutefois, ce dossard numéro 6 les a autorisés à disputer les barrages d’accès au championnat de France. Dans cet oral de rattrapage très complexe, les Salvetains sont parvenus à tirer leur épingle du jeu. Depuis le 31 mars dernier, ils n’ont connu que des victoires. Successivement, ils ont éliminé Bédarieux, le Canton d’Alban, Saint-Juéry, Lectoure. Lors du barrage d’accès aux trente-deuxièmes, ils ont pris le meilleur sur Bénéjacq (18-15) puis dimanche dernier sur les redoutables Monégasques. À la faveur de ce succès, les Haut-Garonnais ont gagné le droit de se mesurer à Caussade le 19 mai au stade des seizièmes de finale après un sacré parcours du combattant.

"Le déclic à Bédarieux"

Dans la difficulté en début de championnat, comment ce groupe a-t-il pu se métamorphoser ? "Le déclic a eu lieu à Bédarieux, argumente le coentraîneur des lignes arrière, Paul Schleghel (associé à Jocelyn Authier). Nous nous sommes déplacés ce jour-là avec dix-neuf joueurs, car nous avions privilégié notre équipe réserve laquelle disputait les quarts de finale du championnat d’Occitanie. Ce déplacement, il a été effectué sans la moindre pression. Dans ce match plus que viril, les garçons sont allés chercher la victoire (15-9). Ce succès très inattendu, il a eu la faculté de souder le groupe, de lui ôter certains complexes. Les garçons ont retrouvé de la confiance, du plaisir, ce qui explique en ce moment que nous sommes euphoriques. Avec Jocelyn Authier, nous leur mettons aucune pression. Le prochain match face à Caussade, on va le préparer avec le même état d’esprit que les précédents. On ne change plus rien à notre mode de fonctionnement et de préparation."

Quoi qu’il en soit du résultat face aux Tarn-et-Garonnais le 19 mai prochain, la saison 2019 sera taxée de positive d’autant que l’équipe réserve a également obtenu son billet pour la phase éliminatoire du championnat de France. Dimanche prochain, elle se mesurera aux Girondins de Castillon-la-Bataille. Les doublures salvetaines ont bien l’intention d’imiter leurs homologues de l’équipe fanion. À la Salvetat, dirigeants et supporters ne s’en plaindront pas.

Midi Olympique
Réagir