Brive : la loi du plus fort

  • C’est tout un peuple qui a pu exulté au coup de sifflet final ! Les Corréziens de Jan Uys ont préservé leur invincibilité à domicile et sont en finale de Pro D2. Photo Diarmid Courrèges
    C’est tout un peuple qui a pu exulté au coup de sifflet final ! Les Corréziens de Jan Uys ont préservé leur invincibilité à domicile et sont en finale de Pro D2. Photo Diarmid Courrèges Diarmid Courrèges
Publié le

Bien que surpris dans un premier temps par la fougue vannetaise, les Brivistes ont su s’appuyer sur leur expérience des grands rendez-vous pour s’offrir une finale face à Bayonne. La logique sportive est respectée.

Le rugby est décidément capable de produire de sublimes histoires. Celle que les Bayonnais avaient écrite à la veille au soir de cette deuxième demi-finale en fait partie. Pour un peu, on s’était cru en phase finale de Ligue des Champions. Cela valait bien la création d’un néologisme, issu de l’imagination fertile et facétieuse de nos amis basques : la "Jamón-tada", résultat de la contraction...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
VALZER Simon
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?