• Le pilier droit du Racing 92, Census Johnston, pourrait rejoindre la Côte basque et l’Aviron bayonnais la saison prochaine.
    Le pilier droit du Racing 92, Census Johnston, pourrait rejoindre la Côte basque et l’Aviron bayonnais la saison prochaine. Icon Sport -
Publié le / Modifié le
Transferts

Bayonne : Johnston a dit oui

Bayonne s’active en coulisses. Le champion du Pro D2 doit se renforcer en vue de la montée dans l’élite. Selon nos informations, il vient de s’attacher les services d’un joueur référence au poste de pilier droit : le Samoan Census Johnston (38 ans, 60 sélections). à Jean-Dauger, l’actuel joueur du Racing 92 va retrouver Yannick Bru, son ancien entraîneur à Toulouse. Aligné à onze reprises cette saison, Census Johnston devrait encore pouvoir rendre de bons services au pack basque tout en apportant son expertise à ses partenaires.

Selon nos informations, l’Aviron aurait récemment obtenu l’accord oral d’un autre joueur de première ligne : Viliamu Afatia (29 ans, 21 sélections). Le pilier polyvalent, peu utilisé à Bordeaux-Bègles (quatre titularisations seulement toutes compétitions confondues), cherche à relancer sa carrière. Il est également sur les tablettes du RCT et a rencontré cette semaine, Patrice Collazo le manager varois. Toulon devait lui faire une proposition en début de semaine. On devrait donc connaître très prochainement la destination de l’ex-Agenais.

Bras de fer avec Talebula

Si le dossier Johnston a abouti, une autre prestigieuse piste s’est en revanche refermée : celle menant à Joe Rokocoko (35 ans, 68 sélections). Les représentants de l’ailier néo-zélandais, qui ne devrait pas être conservé par le Racing 92 à l’issue de la saison en cours mais qui souhaite poursuivre sa carrière, avaient sondé l’Aviron bayonnais afin de lui offrir une dernière aventure à la hauteur de son immense carrière. Il est acquis que les négociations entre les deux parties ont échoué et, qu’à l’heure actuelle, Joe Rokocoko se retrouve donc dans l’impasse.

L’Aviron cherche encore à renforcer plusieurs postes alors qu’il avait au préalable obtenu neuf signatures : Jean-Baptiste De Clercq (pilier), Swan Cormenier (pilier) Maxime Lamothe (talonneur), Mariano Galarza (deuxième ligne), Edwin Maka (deuxième ligne), André Gorin (troisième ligne), Jean Monribot (troisième ligne), Johannes Graaff (ouvreur-arrière), Brandon Fajardo (ouvreur) et Alofa Alofa (centre-ailier). Sont principalement ciblés un numéro 8, un demi polyvalent, un premier centre et un arrière. En numéro 15, le profil de l’Aixois Florent Massip (25 ans), un des tout meilleurs buteurs du Pro D2 (327 points cette saison), plaît aux recruteurs. à ce poste, le club doit en parallèle gérer le cas Talebula.

La star fidjienne, 16 feuilles de matchs et deux essais cette saison, ne sait pas encore ce qu’il adviendra de lui la saison prochaine. L’international, qui vient d’être retenu par son sélectionneur pour la prochaine Coupe du monde, est en effet pris dans un terrible bras de fer.

D’un côté, ses employeurs à Bayonne estiment que son état de santé (une blessure au genou) ne lui permet plus de s’entraîner. De l’autre, le joueur juge être en pleine possession de ses moyens. Alors, les deux parties parviendront-elles à s’entendre sans faire intervenir la médecine du travail ? Talebula (27 ans) sera-t-il libéré de sa dernière année de contrat après avoir perçu des indemnités ? Aujourd’hui, tout est ouvert.

Réagir