Publié le / Modifié le
Fédérale 1

Petits bruits de quarts de finale Yves-du-Manoir : Mâcon en tremblant

En début de rencontre, un hommage particulier a été réalisé à la mémoire de Jo Fabre, ancien talonneur du R toulonnais, récemment disparu. Par un temps superbe, devant un public accueillant, le défi était violent pour les deux équipes. Hyères, deux fois vainqueur en championnat, Mâcon maitre chez lui à l’aller, ont joué à quitte ou double tant sur le terrain que dans le décompte des points. En effet, après une première mi-temps à l’avantage des Varois, ayant inscrit deux beaux essais grâce à une mêlée conquérante, tout était permis à la mi-temps. Mais, Macon a réagi dès la reprise en revenant au score par des pénalités et forçant Hyères à une défense qui entraîna des sanctions parfois sévères malgré un engagement correct des deux équipes. Un nouvel essai hyérois concluant un trafic positif après une pénaltouche laissait espérer une fin positive. Le tournant du match survint sur une nouvelle pénaltouche suivie d’un trafic dans l’axe, au pied des poteaux de Mâcon. En ouvrant sur l’aile, un en avant volontaire de la défense de Macon priva Hyères de l’essai de la qualification malgré un carton jaune au défenseur Le Huby. Un essai de pénalité aurait du sanctionner cette faute grave.

Poursuivant son pressing Mâcon réussissait une nouvelle pénalité par Paquelet offrant la qualification à l’issue d’une seconde mi-temps au cours de laquelle, les Varois n’ont pas pu assurer leur gestion mathématique (un bonus offensif contre un bonus défensif et une différence de points trop faible par rapport à celle du match aller).

À l’issue de la rencontre les dirigeants hyérois ont honoré des joueurs partant dans d’autres clubs ou retournant en Afrique du Sud, à l’image de Paoli, Bisciglia, Nels en particulier.

Hyères-Carqueiranne 19 - 12 Mâcon

René Ghiglione
Voir les commentaires
Réagir