• Tom Wright.
    Tom Wright. Icon Sport -
Publié le / Modifié le
Super Rugby

Les Brumbies en marche

Les hommes de Canberra sont désormais sûrs de jouer un quart à domicile. Leur première mi-temps fut superbe à Sydney.

Les Brumbies ont remporté un match crucial chez les Waratahs qui leur permet de terminer en tête de la conférence australienne, de se qualifier pour les quarts et d’y avoir l’avantage du terrain. Ce n’est quand même pas rien pour l’équipe de Canberra, absente des quarts en 2018. Elle a signé à Sydney sa cinquième victoire consécutive.

Ce match était crucial puisque c’était aussi la dernière chance pour les Waratahs. Mais ce sont les visiteurs qui ont marqué de leur empreinte ces 80 minutes, ne laissant planer aucun doute sur leur supériorité. Apres dix premières minutes encourageantes, qui voyaient les Waratahs mener 3-0, le rouleau compresseur des Brumbies se mit en marche. En l’espace de vingt-cinq minutes, les Brumbies ont montré toute une panoplie de combinaisons, un engagement physique énorme et une variété de jeu qui sont la marque d’une équipe qui prépare les phases finales et qui a trouvé sa vitesse de carburation. Les avants ont d’abord mis la main sur le ballon garce aux puissants mauls après touche dont les Brumbies se sont fait une spécialité.

Essai d’Arnold, futur Toulousain

Maul bloqué ? Les avants improvisent et multiplient les percussions au ras jusqu’à trouver la faille comme sur l’essai du futur Toulousain Rory Arnold (14e), frère jumeau de l’actuel Toulousain Richie. Puis, sur une superbe combinaison en touche, la cavalerie était lâchée pour être bloquée à cinq mètres de la ligne. Pas de problème, c’est le plus petit joueur des Brumbies, l’ailier Andy Muirhead qui hérite du ballon avant d’être poussé dans l’en-but par Christian Leali’ifano et Pete Samu (19e). Les trois-quarts ont aussi su montrer qu’ils savaient contre-attaquer comme sur l’essai d’Irae Simone à la 22e et l’échappée de Pulu sur un ballon perdu par les Waratahs. Relais de Kuridrani qui libéra Simone pour ce troisième essai. Et puis, comment ne pas parler de onzième essai inscrit par le talonneur Folau Fainga’a sur une penaltouche (32e) ? À la mi-temps, la cause était entendue puisqu les Brumbies menaient 28 à 3.

Pour les Waratahs, il fallait absolument tout tenter. C’est donc une équipe bien plus conquérante qui prit le match en main à la reprise défiant la défense des Brumbies. Malgré trois essais transformés encaissés, les joueurs de Canberra conservaient l’avantage, avant d’inscrire un cinquième essai par Tom Cusack sur une mêlée jouée près de la ligne averse. "Un boulot bien fait avec une superbe première période et une belle résistance aux Waratahs en deuxième période. "Une préparation idéale" a commenté Dan McKellar, l’entraîneur des Brumbies qui aimerait bien devenir le grand successeur d’un certain… Eddie Jones.

Midi Olympique
Réagir