• Mathieu BASTAREAUD - 04.05.2013 - Toulon / Agen  - 26e journee de Top 14
    Mathieu BASTAREAUD - 04.05.2013 - Toulon / Agen - 26e journee de Top 14 Patrice Aim / Icon Sport -
Publié le / Modifié le
Transferts

Lyon attend Bastareaud

Le feuilleton Mathieu Bastareaud est sur le point de connaître son dénouement. Le centre international doit décider où il évoluera à l’automne : le Lou tient la corde.

Le feuilleton de ce début d’été touche à sa fin. En cette fin de semaine, Mathieu Bastareaud (30 ans, 54 sélections) devrait décider de son avenir. A l’heure de l’écriture de ces lignes, un club tenait la corde pour recruter le centre international cet automne : Lyon.

Depuis un mois, les prétendants se sont bousculés pour tenter d’enrôler l’ancien capitaine du XV de France : le Stade français, le Munster, Montpellier et Lyon, tel qu’indiqué par RMC. Comme révélé dans ces colonnes, les clubs héraultais et parisien étaient, dans un premier temps, les deux favoris pour l’accueillir quand Bastareaud a vite repoussé l’offre irlandaise. Si le MHR est encore à l’affût sur ce dossier majeur, l’écurie rhôdanienne, entrée ensuite dans la danse, possède désormais une longueur d’avance. Pierre Mignoni connaît le joueur pour l’avoir entraîné pendant quatre ans, de 2011 à 2015. De plus, l’ambitieux Lou proposerait à "Basta" un projet sur le long terme.

Séparation actée avec Toulon

Après une pige à l’automne et son aventure new-yorkaise début 2020, il pourrait revenir du côté du Matmut Stadium Gerland pour aider le club à passer un cap. Si son avenir n’est pas encore acté, le centre, qui n’a pas été retenu pour le Mondial et a mis un terme à sa carrière internationale dans la foulée, est en tout cas libéré de ses engagements passés, depuis mardi : "Mathieu Bastareaud et le RCT ont décidé, d’un commun accord, de mettre un terme au contrat les liant pour cette saison 2019-2020, a communiqué le RCT. En effet, Mathieu Bastareaud a souhaité relever un nouveau challenge durant quatre mois, avant de rejoindre la Major League Rugby et l’équipe de New York. Conformément aux engagements pris vis-à-vis de son ancien capitaine, le club a décidé d’accepter sa demande de libération de contrat."

Mais le club varois ne paraît pas disposé, pour autant, à tirer un trait définitif sur la présence du triple champion d’Europe dans ses rangs à l’avenir : "Le président Mourad Boudjellal et toutes les équipes du RCT lui souhaitent un très bel avenir et ouvrent évidemment les portes à un retour dès la saison 2020-2021", annonce le club. Reste à savoir si le natif de Créteil n’aura pas succombé à d’autres sirènes. Verdict dans les jours à venir.

Réagir