Publié le / Modifié le
Top 14

Revue de l'élite (Troisième ligne ailes) - Les surprises : François Cros, l'homme de la phase finale

François Cros n’était pas le joueur le plus connu de l’effectif du Stade toulousain, au milieu des étoiles telles que Jerome Kaino ou Cheslin Kolbe. Il a pourtant réussi à se faire un nom et peut être considéré comme la révélation de la saison toulousaine. Hyperactif, complet et talentueux, François Cros marche sur les pas d’un certain Thierry Dusautoir. La teneur de sa phase finale, où il fut intenable de bout en bout plaide pour lui. Plus au nord sur la Garonne, la belle surprise vient d’Agen et se nomme Jessy Jegerlehner. À 22 ans, il entre dans le top 10 grâce à ses qualités de déplacement et de défenseur. Très précieux pour les Agenais, en fin de saison notamment, on l’a vu abattre un travail considérable dans les tâches obscures. Son chef-d’œuvre ? Sans nul doute le match contre le Stade toulousain à Armandie, où, malgré la défaite 27-20, « casque bleu » - référence à son couvre-chef reconnaissable entre mille - a distillé 27 plaquages, record de la saison. 

Voir les commentaires
Réagir