Publié le / Modifié le
Russie

L'objectif : Faire honneur au maillot

Disons le clairement : au regard de ses résultats et de son effectif, le programme de la Russie ne lui autorise guère d’espoirs de victoires.

Lee Jones présente le chemin de croix : «Nous commençons par la nation hôte puis il y a les Samoa quatre jours plus tard. Même si leurs résultats sont décevants depuis trois ans, ils peuvent être redoutables sur un tournoi. Enfin, il y a le petit souci, disons, avec l’enchaînement de l’Irlande et de l’Écosse. » Le technicien gallois veut croire en un miracle : « Nous avons déjà vu de sacrées performances du Japon ou de la Namibie par le passé, alors tout peut arriver. » Toujours est-il que la Russie paraît plusieurs crans en dessous de tous ses rivaux, y compris les Samoa, pourtant proches au classement mondial (20e contre 16e). Comme en 2011, les Ours chercheront à faire honneur à leur maillot en jouant crânement leur chance et en sauvant l’honneur du mieux qu’ils peuvent.Partir la tête haute constituerait déjà une belle victoire.

Sur le même sujet
Réagir