• La déception des joueurs de la Namibie après une défaite contre la Géorgie
    La déception des joueurs de la Namibie après une défaite contre la Géorgie Icon Sport - Icon Sport
Publié le / Modifié le
Saga Namibie

L'objectif : goûter à la victoire, enfin

Dans une poule aussi relevée, difficile pour la Namibie d’exister. Il faudra pourtant tout donner pour surprendre. Fidèles au Mondial depuis 1999, les Namibiens ont participé à dix-neuf rencontres sans jamais connaître rien d’autre que la défaite. Une indignité qu’il faut à tout prix effacer, quitte à créer un exploit. En ouverture, face à l’Italie ? Ou contre le Canada dans l’ultime match de poule en guise de baroud d’honneur ? Car les ogres sud-africain et néo-zélandais seront sans aucun doute sans pitié. Après vingt ans de Coupe du monde, il serait beau de voir les Namibiens décrocher un résultat, que ce soit un match nul ou une victoire. L’Italie est surprenante de déceptions et si le Canada sait parfois se transcender pour le Mondial, il n’affronte pas son rival favori - le Tonga - et pourrait donc lui aussi tomber. L’espoir subsiste !

118, un nouveau record

Lors de la Gold Cup 2018 (la Coupe d’Afrique des Nations, qualificative au Mondial), la Namibie a effacé son précédent record de sa plus large victoire (116-0 contre Madagascar en 2003) en infligeant une déculottée à la Tunisie (118-0). Avec dix-huit essais inscrits, elle confirme son statut d’ogre - derrière l’Afrique du Sud - sur le continent africain (sa victoire la plus serrée (+25) fut contre le Kenya, 53-28) et s’est qualifiée encore une fois aisément pour la Coupe du monde, qu’elle n’a plus quittée depuis qu’elle y a goûtée en 1999. Ce record met aussi en exergue les très fortes disparités dans le rugby africain.

La poule

  • Afrique du Sud (4e au classement World Rugby)
  • Nouvelle-Zélande (1re)
  • Italie (13e)
  • Canada (21e)
  • Namibie (23e)

Le calendrier

  1. Italie - Namibie, le 22 septembre à 7 h 15 à Higashiosaka
  2. Afrique du Sud - Namibie, le 28 septembre à 11 h 45 à Toyota
  3. Nouvelle-Zélande - Namibie, le 6 octobre à 6 h 45 à Tokyo
  4. Namibie - Canada, le 13 octobre à 5 h 15 à Kamaishi
Sur le même sujet
Réagir