• George North face aux Anglais
    George North face aux Anglais PA Images / Icon Sport - PA Images / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Test Match

Les Gallois ne passent pas le test de Twickenham

L'Angleterre a dominé le Pays de Galles (33-19) ce dimanche à Twickenham, pour son premier match de préparation au Mondial. Solides en défense et réalistes, les joueurs d'Eddie Jones ont livré une très belle prestation. Le Pays de Galles, qui pouvait s'emparer de la place de n°1 mondial en cas de nul ou de victoire, concède sa première défaite depuis juin 2018.

Au terme d’une prestation intense et animée comme rarement à ce stade de la saison, l’Angleterre est venue à bout du Pays de Galles (33-19), ce dimanche à Twinckenham, pour le premier de leurs quatre matches de préparation au Mondial nippon. Les joueurs d’Eddie Jones mettent ainsi fin à une série de onze victoires consécutives des Gallois, en cours depuis juin 2018. Ils empêchent également le XV du Poireau de s’emparer de la première place au classement World Rugby, au lendemain de la défaite des Blacks en Australie. 

Dans un Twickenham plein à craquer, les Anglais n’ont pas attendu longtemps avant de scorer. Très en jambes, puissants et réalistes, ils prenaient l’avantage dès la 4e minute grâce à une réalisation de Billy Vunipola. Asphyxiés, les coéquipiers d’Alun Wyn Jones n’ont pas existé dans le premier quart d’heure, malgré l’absence de nombreux titulaires côté anglais (Farrell, Itoje, May...). C’est le jeune ailier d’origine fidjienne Joe Cokanasiga, très en vue, qui venait inscrire le deuxième essai anglais dès la 13e minute. Son troisième essai en cinq sélections.  

Les Gallois revenaient dans le match grâce à un véritable exploit individuel de leur demi de mêlée Gareth Davies, parti au ras d’une mêlée avant de naviguer dans la défense anglaise et de battre six défenseurs pour aplatir. Mais une erreur individuelle d’Alun Wyn Jones sur une touche à cinq mètres de leur en-but, juste avant la pause, permettait aux joueurs d’Eddie Jones de se détacher grâce à leur talonneur Cowan-Dickie (21-7).  

Les Gallois revenaient fort au retour des vestiaires avec deux essais de George North (49e) puis Wyn Jones (56e), tandis que les Anglais baissaient un peu en régime. Mais George Ford, impeccable au pied, permettait aux siens de rester devant. En manque de jus dans le dernier quart d’heure, les Gallois encaissaient un ultime drop de l’arrière anglais Eliott Daly, qui venait sceller le score. Les deux équipes se retrouveront samedi prochain à Cardiff pour la revanche.

Clément Argoud
Réagir