Publié le / Modifié le
Rugby à XIII

Toulouse Olympique : Quatre à la suite

A Widnes, le TO a aligné une quatrième victoire consécutive. Les Toulousains peuvent ambitionner la deuxième place. Samedi, ils espèrent confirmer face à Batley.

Le revers face à Bradford le 6 juillet à Blagnac n’était en fait qu’un petit écart de route. Désormais, le Toulouse olympique a repris (brillamment) le chemin du succès. Après les prouesses à Rochdale (68-0) et contre Sheffield (56-18) et Halifax (30-22) à domicile, le TO a ajouté samedi après-midi une quatrième victoire consécutive à Widnes, la dix-septième depuis le début de la saison. à trois journées de la fin, l’équipe de Sylvain Houlès peut sincèrement ambitionner la place de premier dauphin, laquelle semblait compromise au cœur du mois de juin.

Samedi, dans l’enceinte désertique de l’Halton Stadium, le relégué de la Super League n’a pas vraiment été à la hauteur. Fragilisé par le retrait de douze points au classement, Widnes ne peut plus rien espérer dans ce championnat, ce qui explique son jeu terne, peu ambitieux, trop stéréotypé et sa très mauvaise entame de match. Après moins d’un quart d’heure de jeu, Toulouse avait déjà pris l’initiative en s’offrant la faveur du tableau d’affichage (8-0). «Cette entame de match réussie nous met en confiance, argumente l’entraîneur Sylvain Houlès. En prenant la tête au score, Widnes a commencé à douter. Mais ce qui nous a permis d’aller chercher la victoire, c’est une nouvelle fois la qualité de notre défense. Encore une fois, notre organisation défensive a fait la différence. Le match bascule en notre faveur à l’heure de jeu lorsque nous remettons la main sur le ballon. Sur deux bonnes séquences offensives, nous concrétisons par deux réalisations d’Ilias Bergal et Joe Bretherton. Désormais, il faut confirmer samedi lors de la réception de Batley. Il y a aussi un autre challenge : celui de conserver la deuxième place (qu’ils ont repris, grâce à la défaite de York à Toronto, N.D.L.R.).»

Duel à distance avec York

Il reste désormais trois rendez-vous pour conserver le dossard numéro 2 (position qui lui permettra de disputer les matchs de play-off à domicile). Pour atteindre cet objectif, il est contraint de tenir en respect York, son plus sérieux concurrent. Lors des trois dernières journées, les deux équipes vont se livrer un véritable duel à distance. York se déplacera à deux reprises, à Halifax (8 septembre) et à Leigh (1er septembre) pour une réception, le 18 août, face à Featherstone tandis que Toulouse recevra deux fois, Batley (17 août) et Dewsbury (31 août), pour un déplacement à Featherstone, le 7 septembre. Qui sera le premier dauphin ? Faites vos jeux !

Didier NAVARRE
Voir les commentaires
Réagir