• Paul Gabrillagues (France)
    Paul Gabrillagues (France) Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
XV de France

Six semaines de suspension pour Gabrillagues, fin de Coupe du monde ?

Cité à comparaître en commission de discipline pour un déblayage illicite face à l’Écosse, lors du premier match amical à Nice, le deuxième ligne parisien Paul Gabrillagues a écopé de six semaines de suspension. Une sanction lourde, qui pourrait le priver de Coupe du monde. La FFR se réserve le droit de faire appel.

Après un déblayage appuyé et jugé illicite en première période face à l’Écosse, samedi dernier à Nice, Paul Gabrillagues comparaissait ce mardi, à Londres, en commission de discipline et accompagné de Serge Simon, vice-président de la FFR en charge des équipes de France. Sa défense n'a visiblement pas convaincu : selon nos informations, le deuxième ligne parisien a écopé de six semaines de suspension. Une sanction particulièrement lourde et qui pourrait le priver de Coupe du monde. Le FFR, toutefois, se réserve le droit de faire appel.

Si ce n'est pas le cas, le forfait de Gabrillagues pourrait profiter à Romain Taofifenua, remplaçant ce week-end à Murrayfield et seul deuxième ligne parmi les réservistes.

Sur le même sujet
Réagir
Les commentaires (1)
Trevanian65 Il y a 1 mois Le 21/08/2019 à 13:06

6 semaines pour Gabrillagues...3 semaines pour Scott Barrett...Au delà de toute polémique (un français, sanctionné a posteriori, écope d'une sanction plus lourde qu'un NZ, pourtant expulsé du terrain pendant le match), quelle est la cohérence ?