• XV de France - Les joueurs durant un entraînement à Marcoussis
    XV de France - Les joueurs durant un entraînement à Marcoussis Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
XV de France

75 joueurs sous surveillance

Alors que les Bleus s’envoleront samedi pour le Japon, l’après-Mondial sera discuté dès ce jeudi au CNR de Marcoussis à travers une commission nouvellement créée.

Le futur de l’équipe de France (entendre, par là, l’après-Coupe du monde) va débuter dès ce jeudi 5 septembre au CNRde Linas-Marcoussis. En effet, une première réunion va se tenir entre le prochain staff de des Bleus et trois représentants des clubs du Top 14 pour jeter les bases d’une commission paritaire qui sera mise en place et donc au travail lors du mandat de Fabien Galthié à la tête du XV de France pour assurer le lien entre la sélection et les clubs. La Ligue nationale de rugby a nommé Ugo Mola (Toulouse), Laurent Travers (Racing92) et Franck Azéma (Clermont), tous trois managers de leurs équipes respectives, pour assister à ces réunions puisque ce sont les patrons sportifs des trois clubs qui fournissent le plus de joueurs internationaux. Ces rendez-vous seront pilotés par Raphaël Ibanez, futur manager des Bleus, et se dérouleront en compagnie du staff du XV de France. Fabien Galthié, William Servat, Laurent Labit et Karim Ghezal seront ainsi présents ce jeudi à Marcoussis. Seul Raphaël Ibanez manquera à l’appel de cette grande première puisqu’il est actuellement en Nouvelle-Zélande. Ce groupe de travail devrait permettre d’assurer le suivi entre les clubs et le XV de France, et d’aller vers un travail en commun toujours plus important. Un rapprochement initié par Jacques Brunel qui avait convié plusieurs fois tous les managers du Top 14 pour échanger au CNR.Cette fois, une des premières missions de cette commission paritaire sera d’établir une liste de 75joueurs (cinq par poste) susceptibles de disputer la prochaine Coupe du monde. Ce sera le panel le plus large jamais observé dans l’histoire du XV de France.

Première pour la Commission de la haute performance

Outre l’actualité de la toute nouvelle commission paritaire, cette semaine sera définitivement studieuse du côté de Marcoussis, et d’autant plus capitale pour les prochaines années, puisque, mercredi, se tiendra aussi la première réunion de la commission de la Haute Performance. Nouvellement créée par la FFR, celle-ci doit rassembler toutes les compétences pour définir, suivre, déployer et animer la politique de performance du rugby français pour les dix années à venir (deux coupes du monde à XV Masculine et Féminine, deux jeux Olympiques, deux coupes du monde à 7 Masculine et Féminine).

Par Nicolas Augot (avec Arnaud Beurdeley)
Voir les commentaires
Réagir