• Zack Henry
    Zack Henry / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Pro D2

Nevers arrache la victoire

Pour la première fois de son histoire, l’USON l’emporte à Sapiac. Battus 26-29, les Montalbanais n’ont rien pu faire face aux avants de Nevers.

Après un début de saison compliqué, marqué par une lourde défaite face à Oyonnax, l’USON semble enfin avoir trouvé son jeu. Dans les pas de leur ouvreur Zack Henry, les hommes de Sébastien Fouassier ont fait preuve d’audace face à Montauban pour cette 4e journée du championnat.

L’entame de la rencontre ne laissait pourtant pas présager une victoire jaune et noire. Les Montalbanais, à domicile, imposent leur rythme et mènent 10-0 les vingt premières minutes de la rencontre. Impressionnant par sa capacité à exploiter la moindre occasion qu’il détecte, Jérôme Bosviel inscrit un essai à la 13e. Servit par Nicolas Agnesi, l’ouvreur de l’USM calme d’un geste les ardeurs des Nivernais échaudés par la percée dans les 22 mètres de Romaric Camou une poignée de secondes plus tôt.

Le jeune arrière, prêté par la Rochelle cette saison, réduit l’écart quelques minutes plus tard (28e) sur un lancement de jeu derrière une mêlée. Aidé par les approximations de leurs adversaires réduits à 14 après le carton jaune pour plaquage haut de Naqiri, l’USM mène 16-10 à la mi-temps.

Les quinze premières minutes de la seconde période assomment les vert et noir. Dans le sillage de Zack Henry, les Nivernais inscrivent pas moins de 16 points. L’ex columérin Joris Cazenave profite d’ailleurs d’une magnifique inspiration de l’ouvreur anglais de 24 ans pour marquer le deuxième essai de Nevers.

Malmenés du côté des avants, les Montalbanais concèdent quatre pénalités sur cette deuxième mi-temps. Il faudra attendre un deuxième carton jaune du côté de l’USON pour que Cyril Déligny débloque les compteurs (56e) après avoir parfaitement conduit le maul formé sur la touche.

23-26 à 20 minutes de la fin, les hommes de Jean Bouilhou regagnent en intensité et poussent à leurs adversaires à la faute. Une pugnacité qui leur offrira une égalisation à la 70e. C’est finalement la puissance des avants de l’USON qui donnera le dernier mot de ce match. Un en-avant de Montauban à la 80e, une mêlée fermée et Nevers arrache la première victoire de son histoire à Sapiac.

Le fait du match : l’indispensable Zack Henry

Donnant lui-même le coup d’envoi à 20h, l’ouvreur anglais de 24 ans a été explosif en signant une prestation hors-norme pour cette quatrième journée du championnat. Auteur de 21 points sur cette rencontre, Zack Henry a tout simplement été la clef de voute du XV nivernais à Sapiac en se rendant indispensable tant pas son jeu au pied que par ses passes décisives.

Bénédicte Dohin
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir