Publié le / Modifié le
Fédérale 2

Soustons veut confirmer à domicile

Pour leur deuxième réception de la saison, les promus soustonais se méfieront d’Hendaye qui a repris le chemin de la victoire face aux Landais de Peyrehorade. Les Basques avec un effectif et un encadrement revisités ont l’intention de surfer sur cette première performance pour tenter de perturber l’ASS, qui a déjà pris ses marques à domicile avec une victoire convaincante face aux Girondins de Floirac, annoncés comme un des gros morceaux de ce groupe en début de saison. Pour se préparer au niveau supérieur, les Landais n’ont rien laissé au hasard. "On est assez satisfait de notre départ, notamment face à Floirac qu’il fallait prendre avant qu’ils se mettent en route. Pour être fin prêt, nous avons repris depuis fin juillet avec l’objectif de figurer dans la course au maintien sans subir la pression d’une entame de championnat", explique Régis Castetbon, entraîneur de Soustons.

Soustons dans la continuité

Souvent dans l’ascenseur entre la Fédérale 1 et la Fédérale 2, les Basques reviennent aux sources avec des dirigeants et des coachs ancrés dans la ville et dans l’histoire du club. "Nous avons perdu de nombreux éléments qui s’étaient intégrés au fil des montées. Désormais, nous mettons l’accent sur les jeunes et sur les forces qui font la fibre du club", précise Jérôme Darrieussecq, coprésident d’Hendaye. Sanctionné la saison passée pour un problème d’effectif au niveau de l’équipe cadets, le Stade hendayais fait peau neuve mais doit aussi bien figurer en Fédérale 2. "Malgré la défaite à Surgères, nous nous sommes bien repris contre Peyrehorade à domicile. Pour ce déplacement à Soustons, nous sommes dans l’inconnu car on ne se croise plus depuis très longtemps et les groupes ont beaucoup changé", note Jérôme Darrieussecq.

Pour perdurer en Fédérale 2, les Landais ont misé sur les ingrédients de la montée et ont ajouté quelques nouvelles recrues déjà au diapason. "On a conservé le noyau de jeunes joueurs de la saison dernière, certains cadres plus âgés avaient déjà décidé de raccrocher les crampons. Nous sommes aussi satisfaits de l’intégration de nouveaux éléments tels que Jean Baptiste Lagain et Leo Weltzer venus de Tyrosse et Elliot Jeanjean qui évoluait en espoir à Montpellier", apprécie le coach de Soustons. Déjà passé par Hendaye, il y a sept saisons, Régis Castetbon ne connaît plus vraiment les forces de ses adversaires du jour. "J’ai connu un club qui avait d’autres ambitions mais là ils reviennent à un fonctionnement plus local et c’est très bien ainsi." Prêts à écrire une nouvelle page, les Basques se veulent réalistes. "Nous ne savons pas encore si nous pourrons jouer les premiers rôles comme avant mais nous avons pris l’option de nous déplacer sans pression et de développer notre formation qui doit s’aguerrir", conclut Jérôme Darrieussecq.

Pierre-Jean Gonzalez
Voir les commentaires
Réagir