• Pro D2 - Les joueurs du SA XV
    Pro D2 - Les joueurs du SA XV Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Pro D2

Soyaux-Angoulême reprend les commandes

En match de clôture de cette cinquième journée de Pro D2, les charentais forts de leur succès devant Biarritz (24-15) reprennent leur place de leader qu’ils avaient provisoirement abandonnée avec les premiers matches du week-end. Pourtant, d’entrée les Basques prennent l’ascendant dans le jeu, multiplient les séquences offensives. Les Charentais souffrent, reculent et tentent de se donner de l’air sur de rares interceptions. En vain. Biarritz sort vainqueur du combat sur l’entame de rencontre et prend légitimement l’avantage grâce à un essai de Heath Backhouse, transformé par Willem Du Plessis (0-7, 16). Une longue séquence que les Charentais, à quatorze après le jaune d’Aldric Lescure (13) n’ont pu enrayer.

Mais le SA XV fait preuve de caractère et réagit. Avec un jeu au pied d’occupation impeccable de Matthieu Ugalde et Dorian Jones, les Charentais envahissent le camp des Biarrots. Sur un service rapide de Dorian Jones, Matthieu Ugalde file aplatir, Dorian Jones transforme (7-7, 23). Soyaux-Angoulême a trouvé son rythme de croisière, occupe le terrain de Basques groggy. En conclusion d’un mouvement collectif d’école, Paul Belzons d’une course en travers fait plier l’ultime rideau des Basques et file derrière l’en-but, Dorian Jones déroule (14-7, 28). Willem Du Plessis remet alors le BO provisoirement dans le bonus défensif sur une pénalité (14-10, 33) mais le BO est sanctionné à son tour d’un jaune reçu par Ilian Perraux (35). Dorian Jones creuse l’écart au pied (17-10, 35).

Au retour des vestiaires, les Angoumoisins continuent d’appuyer, de multiplier les séquences offensives. Les Biarrots prennent alors un sérieux coup derrière la tête, lorsque Barnabé Couilloud écope d’un carton jaune au moment où Ilian Perraux faisait son retour. Les Angoumoisins ne tardent pas à en profiter, font le forcing et Mehdi Boundjema aplati, Dorian Jones poursuit son sans faute au pied (24-10, 46). Dès lors les débats sont ouverts mais les défenses prennent le pas sur les attaques. Pourtant le SA XV fait le forcing pour bonifier un succès qui ne semble pouvoir lui échapper en fin de rencontre. Mais, ce sont les Biarrots qui inscrivent l’ultime essai de la rencontre par Gavin Stark (24-15, 76).

Le tournant

Alors à quatorze contre quinze Biarrots, les Angoumoisins sont dans le dur et sont menés après l’essai initial des Basques. Pourtant, autour d’un trident Lescure-Laulhé-Coletta parfait, les Charentais parviennent à gratter de précieux mètres, il faut l’avouer bien aidé par les coups de pied chirurgicaux de Dorian Jones et Matthieu Ugalde. Et c’est justement ce duo qui va permettre aux Angoumoisins de recoller au score. Dorian Jones lance Matthieu Ugalde qui n’a plus qu’à aller derrière la ligne (23). Comme à chaque match depuis le début de saison, c’est sur un temps compliqué, que les Charentais parviennent à trouver les ressources mentales pour inverser une situation défavorable.

L’action

Euphoriques après leur essai égalisateur et porté par un stade Chanzy de gala, les charentais prennent l’avantage pour la première fois de la rencontre sur un mouvement collectif impeccable. En sortie de regroupement, Adrien Ayestaran sur la ligne des 40 mètres ne tergiverse pas pour mettre de la vitesse dans sa transmission à Aldric Lescure, lequel retrouve Adrien Ayestaran. Le demi de mêlée Angoumoisin voit la course croisée de Paul Belzons, servi dans un timing idéal et qui fausse compagnie aux défenseurs Biarrots d’une course croisée impeccable, avant de s'allonger dans la zone cible.

Dorian Bercheny
Voir les commentaires
Réagir