• Bézy, Daubagna et Laidlaw,les demis de mêlée animent le marché des transferts.Photos Icon Sport
    Bézy, Daubagna et Laidlaw,les demis de mêlée animent le marché des transferts.Photos Icon Sport
  • Bézy à clermont, ce que ça change
    Bézy à clermont, ce que ça change
Publié le / Modifié le
Top 14

Bézy à Clermont, ce que ça change

Après l’annonce des prolongations du duo Machenaud-Iribaren au Racing 92, c’est au tour de Sébastien Bézy d’avoir acté son futur : le Toulousain va rejoindre Clermont. Un choix qui a des conséquences pour les champions de france mais pas seulement…

Sur le marché des demis de mêlée, tout va très vite. La semaine dernière, nous vous révélions dans ces colonnes les prolongations de contrats imminentes de Maxime Machenaud (30 ans, 37 sélections) et Teddy Iribaren (29 ans) ainsi que les contacts récemment pris entre Clermont et Sébastien Bézy (27 ans, 7 sélections).

Le destin du numéro 9 toulousain est scellé, depuis le milieu de semaine dernière : comme indiqué jeudi par nos confrères de La Dépêche du Midi, le Haut-Garonnais a en effet dit oui à l’ASMCA et prendra la direction de l’Auvergne en juillet prochain. La fin d’un feuilleton long de plusieurs mois en coulisses. L’an passé, Sébastien Bézy avait été approché par La Rochelle et Montpellier. Cet été, il avait rencontré les dirigeants du Racing 92 et avait un temps envisagé un départ pour les Hauts-de-Seine. Mais les deux parties n’étaient pas parvenus à trouver d’accord sur les modalités de sa venue. En dépit de la proposition de nouveau contrat transmis par son club actuel, l’international a finalement décidé de changer d’air et de relever un nouveau défi. Le dernier point de chute possible était Clermont où il devra encore batailler pour avoir du temps de jeu : il ne sera donc plus en concurrence avec Antoine Dupont mais avec Morgan Parra, taulier du club sous contrat jusqu’en 2022 avec Clermont.

daubagna, prochain

sur la liste ?

Sébastien Bézy s’est engagé pour trois saisons avec une quatrième année en option. Au sein de l’effectif jaune et bleu, il remplacera numériquement Greig Laidlaw (34 ans, 75 sélections) dont l’engagement prend fin en juin 2020. L’Ecossais devrait repartir outre-Manche. Selon les premiers échos, un retour à Edimbourg, le club de ses débuts, est envisagé. En Angleterre, Newcastle serait, entre autres, intéressé par son profil en cas de montée en Premiership. Qui sera le troisième numéro 9 de l’ASMCA, aux côtés des deux internationaux ? Charlie Cassang (24 ans), aligné à quatre reprises pour deux essais en ce début de saison, pourrait rempiler.

Après ceux de Maxime Machenaud et Teddy Iribaren, le récent choix de Sébastien Bézy a des répercussions sur le marché des demis de mêlée à l’échelle du Top 14. Toulouse, qui a jusqu’au bout entretenu l’espoir de conserver son joueur, doit lui trouver un remplaçant. Sachant que le numéro 3 du poste, Pierre Pagès (29 ans), sera aussi en fin de contrat, il lui reste potentiellement un seul professionnel à disposition : Antoine Dupoint. Un nom revient avec insistance du côté d’Ernest-Wallon, depuis la semaine dernière : celui de Thibault Daubagna (25 ans). En fin de contrat à Pau en juin 2020, le joueur discute prolongations avec la Section depuis le printemps mais ne ferme pas la porte à un départ. Plusieurs clubs de l’élite le surveillent, dont le champion de France, donc. Lui aussi avait rencontré les dirigeants de Clermont, d’ailleurs. Piste désormais refermée. Le marché des "9" avance et les places vont devenir de plus en plus chères.

Voir les commentaires
Réagir