• Thomas Lombard devrait ses activités dans les médias pour revenir au Stade français.Photo Icon Sport
    Thomas Lombard devrait ses activités dans les médias pour revenir au Stade français.Photo Icon Sport
Publié le / Modifié le
Top 14

Lombard va être nommé directeur général

Cette semaine, Hans Peter Wild va officialiser la nomination de Thomas Lombard comme Directeur Général du club. il aura des prérogatives élargies. Une décision qui pourrait fragiliser le Sud-Africain Heyneke Meyer de plus en plus décrié.

L’information a été révélée sur rugbyrama.fr, dimanche au petit matin : l’ancien trois-quarts centre international, Thomas Lombard, va être nommé dans les tous prochains jours Directeur général du Stade français. Il sera le patron au quotidien du club, en charge de relancer à la fois le sportif et structurer l’administratif.

Depuis sa retraite sportive, il était devenu le consultant numéro un du rugby que ce soit à la radio (RMC), ou en TV (Canal +). À 44 ans, Thomas Lombard a été choisi par le propriétaire du Stade français, l’Allemand Hans Pieter Wild pour devenir le patron du club. Lombard devrait donc abandonner ses missions dans les médias.

Meyer en danger, quesada en option ?

Ce dimanche en fin d’après-midi, à nos confrères de Canal +, sur le plateau du CRC, il a indiqué "que le communiqué diffusé par un journal spécialisé était anticipé". Pourtant l’accord entre les deux parties a bel et bien été trouvé, selon une source interne au Stade français, même le montant du futur salaire de Thomas Lombard est acté.

Lanterne rouge du Top 14, le club connaît une profonde crise structurelle. La mission de Lombard sera multiple. Relancer le club sportivement mais aussi économiquement et administrativement. Ancien du club avec lequel il a décroché quatre titres de champion de France, Lombard faisait partie d’une liste de quatre ou cinq personnalités (dont aussi Mathieu Blin, Pierre Rabadan ou encore Philippe Saint-André) pressenties pour devenir le bras droit du président Wild qui il y a quelques semaines avait décidé de changer d’équipe dirigeante.

Une fois la nomination de Thomas Lombard officialisée, les regards vont se tourner vers Heyneke Meyer. Le manager sud-africain doit faire face à une défiance d’une partie de son vestiaire. Sous contrat longe durée, il pourrait toute de même être sur la sellette. Ces dernières heures, les noms de Gonzalo Quesada (avec qui le club parisien a été champion de France en 2015), et de Vern Cotter (dont la cohabitation avec Xavier Garbajosa serait plus difficile qu’affichée), ont été entendus du côté de la porte d’Auteuil. Une chose semble certaine : la mission de Thomas Lombard est loin d’être simple.

Voir les commentaires
Réagir