Publié le / Modifié le
Coupe du Monde

Australie : la tête au quart

Grâce à cette dernière victoire bonifiée, les wallabies se qualifient pour les quarts. Une rencontre épique s’annonce contre l’Angleterre.

Après la grosse désillusion vécue face aux Gallois, les Australiens se devaient au moins ça. Une qualification arrachée avec beaucoup de sérieux et de respect contre des équipes "pièges" telles que l’Uruguay ou encore les Fidji. Par la même occasion, Michael Cheika a su faire tourner son effectif tout au long de la phase régulière afin de reposer ses titulaires.

Mais face aux Lelos, si l’on retiendra la victoire bonifiée acquise en toute fin de match, on n’oubliera pas de souligner les difficultés qu’ont connues les Wallabies tout au long de la partie. Des lancements de jeu manqués, énormément d’approximations et de l’indiscipline… Tout ce qu’il ne fallait pas à une semaine de la phase finale. Les Aussies avaient certainement le regard déjà tourné vers le futur quart de finale.

Cependant, ces derniers ont prouvé jusqu’ici qu’ils marchent beaucoup à l’instinct. En témoignent les exploits personnels de Koroibete ou encore les inspirations de la charnière. De plus, sa conquête est irréprochable tout comme son engagement dans les rucks.

Place aux Anglais

Désormais, c’est la montagne anglaise qui se présente devant les partenaires de David Pocock. Une équipe qui ne réussit plus aux Wallabies puisqu’ils restent sur six défaites en six rencontres. Le dernier succès contre le XV de la Rose remonte à la Coupe du monde 2015… à Twickenham. Ce jour-là, Giteau et les siens avaient créé la sensation en éliminant le pays hôte. L’heure sera donc forcément à la revanche pour les hommes d’Eddie Jones, qui partent largement favoris.

Quant à Michael Cheika, il préfère relativiser. Ce statut d’outsider lui va très bien : "La pression est sur les Anglais, ils ont tout intérêt à gagner… Non ? J’ai hâte d’y être." Et nous aussi. 

Mathieu Vich
Voir les commentaires
Réagir