Rouen - Carcassonne : Rugir de nouveau

  • Lucas Cazac (Rouen) contre Béziers
    Lucas Cazac (Rouen) contre Béziers Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

Déçus d’être repartis de Béziers sans point, les Normands ont décidé de remédier à leur blues en s’employant à jouer et mettre du rythme toute la semaine à l’entraînement.

On ne peut pas dire que Rouen déjoue cette saison, mais le constat est évident, les Normands marquent trop peu d’essais pour pouvoir espérer se mettre vite à l’abri dans les matches. Ils sont toujours sous la menace d’un retour et d’une défaite (Soyaux, Beziers).

"Il n’y a vraiment qu’à Colomiers, où on n’a pas vu le vrai visage de Rouen, on a subi du début à la fin sans trouver de solution. Face à Béziers, on était dans le bon sens, on a bien démarré, on aurait mérité mieux. On n’a pas su marquer sur nos temps forts, on a gâché trop de ballons, finalement on repart déçu", avoue Richard Hill.

Pour autant, ce match qui avait donné lieu à un turnover important, a permis à des joueurs peu utilisés de montrer leur valeur et de gagner une titularisation supplémentaire face à Carcassonne.

"Sur l’attitude je n’ai pas grand-chose à dire, Lucas Cazac et Fabien Vincent seront à nouveau dans le groupe par exemple car ils ont montrés de la valeur. Enzo Mondon a été bon aussi, tout ça va dans le bon sens."

Justement le talonneur rouennais, très utilisé l’an passé, a eu du temps de jeu face à Béziers, réalisé une prestation solide, et semble très déçu de ne pas être reconduit dans le groupe.

Retrouver le goût de la victoire

"Le coach trouve que j’ai été bon, j’en suis content, mais je ne suis pas dans le groupe pour vendredi (aujourd’hui), forcément ça étonne, ça frustre. Je suis compétiteur, je souhaite jouer plus que des bouts de matchs. Je ne suis pas du genre à me plaindre, donc je vais redoubler de travail, montrer qu’on peut compter sur moi, grappiller du temps de jeu, sinon la saison va être longue pour moi", confie le joueur.

De son côté Carcassonne va enchaîner un second match à l’extérieur aprés une défaite à Oyonnax (28-12).

"Je sais qu’ils sont allés à Oyonnax avec une équipe bis, leur objectif étant de venir nous battre ici à Rouen avec leur équipe type. Béziers s’attendait à prendre le bonus offensif contre nous, ils ont été surpris. Je ne sais pas ce que Carcassonne compte prendre chez nous, mais en tout cas notre seul objectif est la victoire, et avec du jeu", conclut Richard Hill.

Il est donc temps pour les Lions normands de retrouver le goût de la victoire.

Gaël Lecoeur
Voir les commentaires
Réagir