Christophe Urios au soutien de Mahamadou Diaby

  • Photo DR
    Photo DR
Publié le

Fait de jeu malheureux sur la pelouse de Brive samedi, à la 10e minute de jeu, le capitaine bordelais Mahamadou Diaby soulève Laranjeira, maîtrise mal son geste et le fait retomber sur la tête. Bien qu’involontaire, la faute ne prête pas à l’interprétation et le flanker de l’UBB est exclu définitivement pour plaquage cathédrale par l’arbitre. Miné, Diaby quitte le terrain la tête basse, conscient qu’il venait là d’abandonner en quelque sorte ses coéquipiers, qui plus est sur une terre plus qu’hostile, où il était, même à 15, déjà difficile de s’imposer. En sortant, on vit pourtant son entraîneur Christophe Urios lui donner l’accolade, comme pour ne pas accabler son capitaine, déjà assez déçu comme cela. Un beau geste qui n’empêcherait pas la déroute girondine en terre corrézienne. T. F.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?