Joueur Canon de la semaine : le monstre Itoje

  • Coupe du monde 2019 - Maro Itoje (Angleterre) contre la Nouvelle-Zélande
    Coupe du monde 2019 - Maro Itoje (Angleterre) contre la Nouvelle-Zélande PA Images / Icon Sport / PA Images / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

Le tentaculaire deuxième ligne a une nouvelle fois effectué une prestation de haut vol. Leader de son pack, il impressionne dans sa capacité à diriger ses mauls, ou encore à traverser dans l'axe les groupés adverses pour coffrer le ballon. Monstrueux.

Avant le match entre les Anglais et les Blacks, on se demandait légitimement si le pack anglais serait en mesure de concasser celui des champions du monde en titre, adage habituel de l’Angleterre version Eddie Jones pour ensuite mieux dérouler un jeu parfaitement maîtrisé. Là, Itoje et sa troupe nous ont tout simplement ébahis, tant ils ont fait souffrir le 8 de devant adverse, pourtant considéré par beaucoup comme le meilleur de la planète. Justement, le deuxième ligne musculeux des Saracens a régné en maître sur les zones d’affrontement et en touche, piquant plusieurs ballons à l’alignement des Blacks, ralentissant on ne sait combien de sorties de balle, et par-dessus tout en étant un poison sur les mauls. Comme lorsqu’il traversa par l’axe un groupé pénétrant adverse pour mettre ses grandes pattes sur le ballon, qu’Aaron Smith n’arriva donc jamais à extraire. Géant !
Avec lui, Sinckler ou les Vunipola, le pack anglais semble intouchable.

Théo Fondacci
Voir les commentaires
Réagir