Second acte sans faveur pour Biarritz

  • La déception d'Adriu Dela lors du match Carcassonne - Biarritz.
    La déception d'Adriu Dela lors du match Carcassonne - Biarritz. Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

Après avoir fait jeu égal en première période, le BO a sombré lors du second acte.

Albert-Domec est bel et bien une pelouse maudite pour le Biarritz olympique. Depuis 2015, les déplacements au pied de la cité se soldent par des défaites. La saison passée, les Basques avaient pourtant longuement flirté avec le succès. Ils s’étaient inclinés d’un souffle (21-20). Cette fois, il n’y a pas eu photo, Carcassonne a parfaitement maîtrisé son sujet surtout en deuxième période où Biarritz n’a fait que subir.

Manque d’envie, d’investissement

Une deuxième mi-temps que n’a pas vraiment digérée le coach des avants, Shaun Sowerby assez remonté sur la prestation des siens. "Au sein de l’encadrement, nous avons des raisons d’être déçus. En première période, mon équipe fait jeu égal avec Carcassonne, elle s’est créé quatre occasions d’essais qui n’ont pas été concrétisées. Avec un score de 13-9 à la pause, tout était encore possible. À la reprise, le groupe a carrément lâché prise, nous avons subi, trouvé aucune solution. Face à une formation de la qualité de Carcassonne, nous avons payé cash notre manque d’envie et d’investissement. Espérons que cette défaite nous remette la tête à l’endroit."

Shaun Sowerby et Nicolas Nadau sont en attente d’un légitime rachat de leurs troupes. Vendredi à Montauban, les hommes d’Adam Knight sont dans l’obligation de rendre une copie plus propre. Vendredi à Albert-Domec, ils ont bel et bien rendu en seconde période, un brouillon bien pâle et sans saveur. 

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir