• Quentin Witt
    Quentin Witt Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Pro D2

Une victoire bien construite pour le SA XV

Retour sur la rencontre opposant Soyaux Angoulême au Stade montois.

Le match


Les deux équipes s’observent dans le premier quart d’heure. Puis Montois et Charentais misent sur le jeu au pied d’occupation pour tenter d’ouvrir des brèches. En vain. Le jeu est agréable, mais les défenses prennent le pas sur de timides assauts offensifs. Dorian Jones au pied ouvre le score peu avant la demi-heure de jeu après une énième pénalité contre les Landais (3-0, 26). Mais, derrière les Charentais se mettent à la faute, Shalva Sutiashvili écope d’un carton jaune. Dans la foulée Christophe Loustalot égalise d’une pénalité de près (3-3, 30). Fort de sa supériorité numérique, Mont-de-Marsan prend l’ascendant grâce à une autre pénalité de Christophe Loustalot (3-6, 36). Mais sur la sirène Dorian Jones remet les deux équipes dos à dos d’une nouvelle pénalité (6-6, 40). À la pause le score de parité est plutôt logique, les deux buteurs ont une statistique commune : 100% de réussite au pied (6-6). Dès l’entame du second acte, Soyaux-Angoulême change de braquet et prend le jeu à son compte. Après une énorme séquence, les Angoumoisins filent à l’essai grâce à Wayne Aveï, Dorian Jones transforme (13-6, 54). Les Charentais sont sur un temps fort et font le break dans la foulée grâce à Sébastien Laulhé qui transperce la dernière ligne défensive Montoise, Dorian Jones, cette fois manque la cible sur la tentative de transformation (18-6, 58). Mont-de-Marsan n’a plus les armes pour rivaliser, Jones entérine le succès des Angoumoisins d’une nouvelle pénalité (21-6, 70). En toute fin de rencontre, les Charentais se mettent en quête d’un troisième essai synonyme de bonus. En vain, Mont-de-Marsan tend les barbelés. Le SA XV doit se satisfaire des quatre points, les Montois rentrent bredouilles dans les Landes.

 

Le tournant

Après une première période de qualité malgré un score étriqué, Soyaux-Angoulême ajoute de la vitesse à son jeu dès l’entame de deuxième période, ce qui fait la différence. Les Montois sont acculés défensivement, mais résistent un temps. Soyaux-Angoulême sur une énième séquence avec ses avants pense inscrire le premier essai, mais l’arbitre refuse la réalisation. Les Charentais gardent la tête sur les épaules et insistent tout en se montrant patients dans la construction. La longue séquence se termine à gauche et c’est Wayne Aveï qui bonifie la bonne entame Charentaise et qui libère le SA XV. Derrière Soyaux-Angoulême ne sera plus vraiment inquiété, par une formation Montoise qui se sera éteinte au fil de la soirée.

 

Le geste

Pourtant reconnu pour son respect sur un terrain, Shalva Sutiashvili le deuxième ligne Angoumoisin a écopé d’un deuxième carton jaune consécutif lors de cette rencontre, après celui reçu à Valence-Romans dimanche dernier. Fraîchement revenu du Japon où il a joué la coupe du monde avec la Géorgie, ce solide gaillard a semblé ne pas vraiment comprendre ce que lui reprochait l’arbitre d’où un agacement toutefois contrôlé à sa sortie. Mais que ce soit avant ou après ce fait de jeu, Shalva Sutiashvili a rendu une magnifique copie dans les intentions et dans le rendement. Il a fait partie des grands artisans du succès charentais de la soirée.

Dorian Bercheny
Voir les commentaires
Réagir