• Vienne, comme ici face à Dijon, réalise un très bon début de saison.
    Vienne, comme ici face à Dijon, réalise un très bon début de saison. CSV Rugby / CSV Rugby
Publié le / Modifié le
Fédérale 1

À chacun sa première place

Massy a abandonné le week-end dernier la première place du classement national en ne prenant pas la bonification offensive contre Chambéry, une semaine après avoir perdu son derby à Suresnes à la dernière minute.

Elle possède dorénavant le même nombre points qu’Albi mais se situe en dessous des Tarnais au goal-average. Et si à ce point du championnat, ce positionnement sur l‘échiquier général est une donnée encore relativement superficielle pour cette formation concentrée sur la construction de son nouveau projet, il ouvrira à son détenteur, quand viendront les phases finales, le meilleur des tableaux, en l’assurant de disputer sur son terrain les rencontres retour des quarts et des demies. "Je ne peux pas dire que cela ne pourrait pas être important mais nous n’en sommes pas là, estime le coentraîneur Jean-Baptiste Dimartino. C’est un sujet qui viendra ou non dans les discussions lorsque nous aurons achevé les trois derniers matchs de la phase aller. Selon nos résultats, nous pourrons y penser ou pas." Trois grosses échéances sont devant les Franciliens - déplacements à Vienne et Rumilly et réception de Dijon - qui diront un peu ce qu’ils peuvent attendre de la suite. La première de ces échéances les confrontera à un bon combat d’avants.

Sans Camberabero

Les Viennois, qui ont arraisonné Dijon après avoir séché les Beaunois sur leur propre terrain, ont confirmé de façon assez éclatante que leur embellie de début de saison n’était pas un feu de paille. Leur objectif initial, minimaliste, allait vers une qualification simple. Ils peuvent imaginer dorénavant sortir vers le Du-Manoir au meilleur des rangs possibles. "L’appétit vient en mangeant", admet le coentraîneur Benjamin Ollivier, dont les hommes ont manqué la semaine dernière de faire tomber les Rumilliens pour la première fois sur leur pelouse. "Nous aurions pu revenir avec autre chose qu’un point de bonus défensif. Nous nous sommes un peu trop relâchés après les deux bons résultats que nous avions obtenus. Nous devons nous remobiliser pour recevoir Massy."

En position de premier de cordée derrière les deux leaders, un succès contre Massy qui s’ajouterait à celui glané contre Dijon, conforteraient ses hommes en position de force sur la troisième marche du podium. Ils devront se passer de leur capitaine et demi de mêlée Mathieu Camberabero (ischios) et de leur ailier Sami Chahba (carton rouge à Rumilly). Deux défections qui n’entament pas l’effectif de ce paquet d’avants qui a imposé sa force dans ce groupe. Confrontés comme depuis la départ à un grand nombre d’absents, les leaders massicois y passeront dimanche un bon test de caractère.

Guillaume Cyprien
Voir les commentaires
Réagir