Colomiers reste sur le podium

  • Agustin COSTA REPETTO (Colomiers).
    Agustin COSTA REPETTO (Colomiers). Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

Sur le terrain de Michel Bendichou, Colomiers s’impose largement devant Vannes (23-7). Un match dominé de bout en bout par les Haut-Garonnais qui n’ont rien laissé aux bretons. Colomiers reste accroché au podium de Pro D2 avec une 7e victoire consécutive.

Le match  

Colomiers tient sa place dans le podium après une nouvelle victoire cette fois contre Vannes. Une première mi-temps dominée dans tous les secteurs de jeu par Colomiers et notamment grâce à une mêlée ultra dominatrice. Les hommes de Julien Sarraute se sont montrés très disciplinés avec seulement 1 pénalité concédée. Tandis que, Vannes en a concédé plus d’une dizaine. Un carton jaune de chaque côté mais pendant celui du pilier breton, les Columérins vont inscrire un essai. Thomas Girard a concrétisé trois pénalités concédées par les Bretons et inscrit son essai en le transformant lui-même comme un grand. Les défenses des deux côtés ont pris le pas sur les attaques durant les 40 premières minutes, empêchant les grandes envolées.

En début de seconde période, Vannes semble être revenu avec de meilleure intention et tient un peu plus le ballon. Mais trop d’imprécisions de la part des  bretons permettent à Colomiers d’inscrire un essai, sur une interception de Sebastian Poet. Mais l’intensité est redescendu après cet essai columérin. Vannes retourne dans le camp des Haut-Garonnais sans pour autant créer de réel décalage pour marquer le moindre point. L’indiscipline et les maladresses vannetaise les empêchent d’inscrire le moindre point en seconde période. Colomiers finit fort la rencontre avec la mainmise sur le ballon. Déjà beaucoup pénalisés sur la rencontre, Vannes va la terminer à 14 après le carton rouge reçu par Pio Maurua. Les Bretons vont tout de même finir par inscrire un essai après la sirène par Andrew Cramon. 

Le fait du match : Une première mi-temps à sens unique

Les Columérins ont démarré leur match après le carton jaune reçu par Grégoire Maurino, à la 4e minute de jeu. Sans encaisser de point durant 40 minutes et même 80, les coéquipiers de Mihai Macoveï ont surtout bâti ce nouveau succès sur une première mi-temps complètement à leur avantage. La mêlée a été la force de la première période pour Colomiers mais surtout la défense a été intransigeante. Sans jamais être réellement inquiété sur ce premier acte, Thomas Girard n’a eu qu’à concrétiser les efforts de ses avants avant d’aller inscrire son essai et de le transformer. 

L’essai du match : Thomas Girard

Colomiers joue une touche dans les 40 mètres adverse, lancer en touche pour Gaëtan Barlot. Martin Chiappesoni récupère le ballon en l’air et amorce le maul pénétrant pour son équipe. Un énorme travail des avants sur 20 mètres et le ballon est sur les 10 mètres de Vannes. Eduardo Gori sort le ballon pour son ouvreur, les arrières de Colomiers jouent à la main jusqu’à trouver Thomas Girard en bout de ligne. Il ne reste plus qu’à jouer un 2 contre 1 d’école entre l’arrière et l’ailier columérin. Mais d’une magnifique feinte de passe, c’est Thomas Girard qui s’en va dans l’en-but applatir le premier essai de la renontre.

Les hommes du match : Costa Repetto, Barlot et Sheklashvili

La première-ligne de Colomiers a été omniprésente durant toute la première-période, ils ont crevé l’écran. Une domination totale en mêlée pour faire plier les bretons à 4 reprises. Les Bretons n’ont pas trouvé de solution face à la puissance de la mêlée adverse, même en faisant un changement de pilier. Le pilier remplaçant est ressorti après seulement une mêlée, sur carton jaune en fin de seconde période. Mais outre la mêlée, Costa Repetto, Barlot et Sheklashvili ont poussé l’équipe columérine sur toute les phases de jeu. À la pointe du combat en défense et toujours en avançant, mais offensivement, ils ont toujours avancé sur tous les ballons. 

Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Réagir