Fumat : « On a les fils qui se touchent »

  • Julien Fumat (Pau) : « On a les fils qui se touchent »
    Julien Fumat (Pau) : « On a les fils qui se touchent » Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

Le trois-quarts centre et capitaine de la Section paloise, Julien Fumat a tenté d'expliquer la défaite de son équipe à Brive alors que la victoire leur semblait promise.

Quel est le sentiment qui domine ce soir ? La colère, la déception ?

C'est difficile à chaud. Nous sommes déçus. C'est normal de ressentir de l'abattement puisque nous avions plus de treize points d'avance à quinze minutes de la fin et nous finissons sans point de bonus contre cette équipe de Brive. C'est un scénario catastrophe, on fait n'importe quoi pendant ce dernier quart d'heure, on a les fils qui se touchent. On gère le match n'importe comment. On fait des erreurs et on les remet dans le match sur des pénalités. Après, on prend des essais sur des ballons qu'on laisse traîner par terre, et au final on se retrouve à partir d'ici avec zéro point.

Est-ce d'autant plus frustrant que la Section avait réalisé une bonne première mi-temps ?

On avait fait ce qu'il fallait en terme d'investissement et sur le jeu que nous voulions mettre en place pour dépasser la défense briviste. On avait fait ce qu'il fallait pendant 65 minutes, puis on s'est effondré. Sur la première mi temps, quand on a le ballon on sent de la sérénité dans notre jeu mais nous faisons une entame de seconde période très moyenne. On remet les Brivistes en confiance et ils grappillent petit à petit leur retard. Au final c'est une énorme désillusion.

N'avez-vous pas trop laisser le ballon aux Brivistes en seconde période ?

C'est difficile... Les pénalités s'accumulent contre nous. De ce fait, on reste dans notre camp, on fait des fautes de main, c'est un ensemble de petites choses. C'est catastrophique dans les quinze dernières minutes on fait tout ce qu'il est possible de faire pour se saborder, se saccager même. On prend zéro point même si on peut s'appuyer sur notre début de match pour nous relever.

La Section joue définitivement le maintien....

C'est clair que nous venons de perdre des points précieux dans le classement pour le maintien. Il va falloir les rattraper. La seule solution, c'est de se relever, d'avancer pour jouer ce championnat du bas de classement et de s'en sortir à la fin.

La défaite de Castres est-elle finalement une bonne nouvelle pour vous ?

Il faut tout prendre dans notre situation. Les petits signes en notre faveur, il va falloir s'appuyer dessus. Pour l'instant, les autres qui perdent pour rester dans la course, on prend. 

Voir les commentaires
Réagir