Toulon et les occasions manquées

  • Liam GILL of Lyon and Hendrick Lambertus ROODT of Lyon during the Top 14 match between Lyon and Toulon at MATMUT Stadium on January 25, 2020 in Lyon, France. (Photo by Romain Biard/Icon Sport) - Matmut Stadium - Lyon (France)
    Liam GILL of Lyon and Hendrick Lambertus ROODT of Lyon during the Top 14 match between Lyon and Toulon at MATMUT Stadium on January 25, 2020 in Lyon, France. (Photo by Romain Biard/Icon Sport) - Matmut Stadium - Lyon (France) Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

L’attaque toulonnaise a encore été réduite à la portion congrue par la défense lyonnaise. Patrice Collazo en veut aussi à ses joueursde ne pas avoir mieux jouer certains coups.

Après la rencontre, les joueurs toulonnais sont restés muets et silencieux, comme face à l’attaque lyonnaise sur le terrain un peu plus tôt dans l’après midi Avec quatre pénalités passée et seulement douze points marqués, ils ont inscrit leur plus mauvais total en attaque en Top 14 depuis le 7 septembre. Ce jour-là, à Mayol, lors de la troisième journée, ils avaient chuté (6-20), contre... Lyon déjà. Depuis ils avaient inscrit au moins un essai à chaque sortie, et jamais moins de 13 points. C’est peu dire qu’ils n’aiment pas affronter la meilleure défense du championnat. C’est peu dire aussi que la performance a été peu appréciée par le manager, Patrice Collazo, seul Varois à s’être exprimé après la rencontre. "J’ai eu l’impression que certains de nos actions étaient des penalties sans goal, enrageait l’ancien pilier. On a trouvé le moyen de mettre la balle à côté !"

Ce n’est pas sympa pour le gardien du but lyonnais qui a fait tant d’efforts pour détourner les offensives adverses... Mais on peut comprendre la frustration des visiteurs. Les Toulonnais ont occupé le terrain, les Toulonnais ont conservé la gonfle sur de longues séquences, les Toulonnais ont franchi le premier rideau aussi, à plusieurs reprises, mais au final, les Toulonnais ont gâché, notamment en première période, quand le Lou n’avait pas encore pris confiance. "Au-delà de l’indiscutable qualité du Lou, il y avait autre chose à faire. On a peut-être cru que cela allait être facile contre une équipe deuxième du Top 14 depuis des mois ! Il y a une trop grande différence au score au final. Ça me gonfle !"

Bien sûr, il y avait toujours une paire de bras ou un corps lyonnais, en quête de revanche, pour se mettre en opposition. Mais, d’après le coach, il a aussi manqué un peu de tête aux Toulonnais, coupables d’avoir manqué de discernement dans la continuité de leurs actions. "Il nous a manqué un truc essentiel cet après-midi : l’humilité. Nous avons voulu vite faire les choses, et nous les avons mal faites. On préfère jeter la balle plutôt que d’attendre un soutien ou de passer par le sol... Sans patience et humilité, on ne peut pas gagner."

Sébastien Fiatte
Voir les commentaires
Réagir