Tout est bon à prendre pour Aurillac

  • Thomas Dubourdeau (Aurillac)
    Thomas Dubourdeau (Aurillac) Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Au tout dernier moment, les Cantaliens ont ramené un point de leur voyage montois. Une bonne opération.

Ils n’auront rien lâché, ces Cantalous. Pourtant, ils ont essuyé pas mal de vents contraires. Un débours de 13 points peu avant la pause, un carton rouge dès la cinquantième minute, puis un jaune en suivant, tout pour passer une soirée cauchemardesque alors que l’équipe était avant la rencontre dans une position inconfortable. Mais ils se sont accrochés, profitant aussi, faut-il le dire, des approximations montoises. Et à force de ténacité, de solidarité, ils ont réussi, un peu miraculeusement il est vrai, à arracher un point de bonus défensif qui pourrait compter au final. D’autant que leurs concurrents immédiats, Rouen et Valence-Romans, ont trébuché à domicile.

Bon augure pour la suite

Paul Boisset, le poisson-pilote aurillacois, ne faisait d’ailleurs pas la fine bouche, tout en restant lucide : "Depuis quelque temps, même à l’extérieur, on a toujours cette volonté de ne pas lâcher, même si on ne propose pas toujours un jeu bien léché. Mais en termes de solidarité, on ne peut pas nous reprocher grand-chose. Nous sommes tous mobilisés pour sortir le club de cette situation. C’est bien de se payer de nos efforts par ce bonus défensif, en fin de rencontre et qui représente beaucoup pour nous." Voilà qui est de bon augure pour la suite. P. B.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Pierre Baylet
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?