• Les Palmistes espèrent souveler à nouveau le Bouclier cette année.
    Les Palmistes espèrent souveler à nouveau le Bouclier cette année. DR / DR
Publié le / Modifié le
Troisième Série

Bouclier en vue pour La Palme

Champions de France la saison écoulée en Quatrième Série, les Palmistes logent à la première place leur poule. Ils ont pour ambition le titre d’Occitanie de Troisième Série.

La saison 2019 a été marquée d’une pierre blanche pour l’Espoir olympique palmiste. L’année de ces quatre décennies d’existence, l’équipe fanion a été sacrée championne de France, le 23 juin à Gaillac au sein du dernier échelon national de la hiérarchie. Au stade Bernard-Laporte, les hommes du capitaine Ségovia sont venus à bout de Lons (25-13). Pour la première fois de son histoire, un bouclier national venait siéger dans cette cité balnéaire de la côte audoise. Une récompense nationale qui a enflammé un peu plus les nuits de la station pendant la période estivale. De juillet à août, le très envié bout de bois a été dignement fêté dans tout le Canton. "Ce jour de juin à Gaillac a été un moment inoubliable. C’était la concrétisation d’une année de travail, de bons et mauvais moments. De plus, il a été acquis avec un effectif dont la majorité vit à La Palme. Pendant des semaines, nous avons savouré ce titre de champion de France. Mais, pendant cette période festive, au sein du corps dirigeant, nous avons bien préparé la saison à venir. À l’intersaison, nous avons enregistré qu’un seul départ et un arrêt, celui d’Alexis Clottes qui, dans la foulée, a intégré l’encadrement. En revanche, la conquête de ce titre a été un appel d’air, cela nous a permis de récupérer des éléments des clubs voisins. Des Sigeanais et des Leucatois sont venus nous rejoindre. Je précise que certains avaient évolué chez nous dans le passé", résume, le président Alain Esquirol également, le couteau suisse de la structure.

10 victoires consécutives entre le 15 septembre et le 15 décembre

Avec un effectif de qualité bonifié par l’arrivée d’éléments chevronnés, les Palmistes ne pouvaient qu’aspirer à de légitimes ambitions lors de la mise en place de cet exercice 2020. "Nous sommes sur une phase positive. Après une performance en Quatrième Série, on veut maintenant se jauger au niveau au-dessus, ajoute Alain Esquirol. L’an dernier, le titre en Occitanie nous a échappé. Cette année, en Troisième Série, on aimerait bien aller chercher ce bouclier qui est un des objectifs de cette saison."

À ce jour, les Audois sont en conformité avec leurs ambitions sportives. Entre le 15 septembre et le 15 décembre, ils ont enchaîné la bagatelle de dix victoires consécutives, ponctuées par le gain de quatre bonus offensifs leur offrant la première place de la poule devant le voisin de Peyriac-sur-Mer. Justement, ce dernier a mis un terme à la belle invincibilité des Palmistes lors du premier match de l’année civile. Une défaite (21-22) qui interpelle, le président Esquirol. "Cette défaite est peut-être un bien pour un mal. Mes joueurs se sont habitués au confort de la victoire. Ce revers nous remet les pieds sur terre avant le début de la phase éliminatoire. L’an dernier, nous étions l’outsider, cette année, on est l’équipe à battre." Les champions 2019 attendent avec impatience le début de la phase éliminatoire. Ils ont pris au goût au sacre et à la victoire. Ils savent aussi que pour voyager loin, il faut ménager sa monture. Sur le plan physique, ils sont prêts à faire des sacrifices, le prix à payer pour soulever un bouclier.

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir