Entente ambitieuse entre le Réel XV et Bron

  • Entente ambitieuse
    Entente ambitieuse
Publié le / Mis à jour le

En difficulté sur le plan de leur effectif, le Réel XV et Bron se sont associés à l’intersaison. Malgré deux récentes défaites, l’ambition reste de monter en Fédérale 1.

"Plusieurs joueuses souffraient de grosses blessures, nous étions un peu juste en termes d’effectif, et Bron aussi, explique l’un des entraîneurs du Reel XV, Roland Choveau. L’osmose entre les filles s’est bien passée." Les quatre entraîneurs, Roland Choveau, Thierry Piccoli (Réel XV), Nicolas Brenot et Frédéric Douillet, disposent de près de quarante joueuses, qui s’entraînent en alternance sur les deux sites, sauf les jours de matchs de l’OL, où tout le monde se retrouver à Bron, pour éviter les bouchons.

Un embouteillage, il y en a un aussi dans la poule 3 de play-offs. Invaincues jusqu’au 16 février, les filles de l’entente sont tombées deux fois de suite. Elles ont été battues à Grane (22-23), puis à domicile contre Bourgoin (20-25). "Nous ne sommes jamais à l’abri d’un faux pas", prophétisait Roland Choveau la semaine précédent le voyage dans la Drôme…

Objectif montée

Ces deux revers ne doivent pas empêcher l’équipe de rester ambitieuse. Entre des Harlequeens (Réel XV) à la longue expérience en Fédérale, et des Brondillantes, équipe plus jeune mais pas moins talentueuse, l’objectif est clairement affiché : l’accession au niveau supérieur. "L’ambition est bien présente. Nous sommes nombreux à l’entraînement, tout le monde écoute, personne ne triche."

Il restait à reprendre la marche en avant hier à Ampuis, contre qui l’entente s’était imposée largement au match aller (43-15) avant de recevoir Grane, puis de basculer sur les trois matchs supplémentaires qui provoquent quelques débats. La route pour la qualification est encore semée d’embûches…

Sébastien Fiatte
Voir les commentaires
Réagir