Bordeaux : Tameifuna en approche

  • Faisant le bonheur du Racing 92 depuis maintenant 5 saisons, le surpuissant pilier tongien attire les convoitises, notamment celles de l'UBB. Faisant le bonheur du Racing 92 depuis maintenant 5 saisons, le surpuissant pilier tongien attire les convoitises, notamment celles de l'UBB.
    Faisant le bonheur du Racing 92 depuis maintenant 5 saisons, le surpuissant pilier tongien attire les convoitises, notamment celles de l'UBB. - Icon Sport
Publié le

Non conservé par les dirigeants du Racing 92, le pilier Tongien Ben Tameifuna rebondira la saison prochaine à l’UBB.

On a tendance à oublier que Ben Tameifuna (1, 82 m, 145 kg) n’a que 28 ans. Arrivé dans les Hauts-de-Seine, en provenance des Chiefs d’Hamilton, il y a maintenant cinq ans, l’international tonguien et ancien Baby Black a longtemps fait le bonheur de Laurent Travers. Au-delà d’être un roc en mêlée fermée, "Big Ben" est un excellent joueur de ballons et lorsqu’il se lance en position de premier attaquant, il parvient souvent à mobiliser trois adversaires.

Dès lors, pourquoi les dirigeants franciliens n’ont-ils pas prolongé son contrat dans le "92" ? La raison semble ici évidente. Revenu de la Coupe du monde japonaise hors de forme, Ben Tameifuna flirtait à l’automne dernier avec les 160 kg ; la fédération tonguienne avait même fait parvenir un courriel aux dirigeants du Racing 92 au sein duquel on pouvait alors lire qu’en l’état, "une reprise de la compétition serait très dangereuse pour la santé du joueur". Très remontés, Jacky Lorenzetti et Laurent Travers avaient à ce moment-là décidé de faire suer "Big Ben", lequel fut interdit d’entraînement collectif pendant de longs mois et placé sous la responsabilité des préparateurs physiques. Le résultat fut surprenant : après avoir perdu quatorze kilos, Ben Tameifuna était revenu fin décembre au sommet de son art, doublant Cedate Gomes Sa, Ali Oz et George-Henri Colombe dans la hiérarchie des "droitiers" franciliens.

Avec Cobilas, un duo intéressant

Malgré tout, il semblerait que les efforts réalisés par le Tonguien ces derniers mois n’aient pas réussi à convaincre ses dirigeants et, selon nos informations, Ben Tameifuna devrait donc faire partie de l’effectif de l’Union Bordeaux-Bègles la saison prochaine. Il formera là-bas, aux côtés du Moldave Vadim Cobilas, une superbe paire de piliers droits. Alors, "Big Ben" retrouvera-t-il sous ses nouvelles couleurs le Racing 92 en finale du championnat de France en août prochain, si le scénario privilégié par la LNR est bientôt validé par le minsitère des Sports ? C’est une possibilité, oui…

Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?