Afrique Du Sud : un plan anti-crise

  • Les Southern Kings et les Bulls n’avaient plus l’occasion de s’affronter. Jusqu’à la crise sanitaire actuelle... Photo Icon Sport
    Les Southern Kings et les Bulls n’avaient plus l’occasion de s’affronter. Jusqu’à la crise sanitaire actuelle... Photo Icon Sport - Anton De Villiers / Icon Sport
Publié le

Pour traverser la crise, les dirigeants sud-africains ont dévoilé un plan d’économies drastiques et planchent sur un championnat national qui aurait lieu en juin.

Comme bon nombre d’entreprises, la Fédération sud-africaine se creuse les méninges pour assurer sa survie. En début de semaine, Jurie Roux, son directeur général, a dévoilé un plan d’action financier ("Industry Financial Impact Plan"). Ce plan d’action, dont les détails n’ont pas été communiqués - notamment sur les réductions salariales - envisage le pire des scénarii, c’est-à-dire celui qui n’envisage pas de reprise possible avant 2021. Il est radical puisque les dirigeants estiment qu’il devrait permettre d’économiser entre 700 millions et un milliard de rands sud-africains, soit entre 35 et 50 millions d’euros : "Nos revenus sont liés à la pratique du rugby professionnel et sans matchs, nous n’avons potentiellement aucun revenu. De nombreuses entreprises se retrouvent dans une lutte pour leur survie et le rugby n’est pas différent. Nous sommes confrontés à une crise extrêmement menaçante et nous avons dû prendre des mesures concertées et décisives pour y faire face de front."

Vers un championnat national

Face à la suspension du Super Rugby, les dirigeants planchent toujours sur un projet de championnat national, qui regrouperait les quatre franchises de Super Rugby (Bulls, Stormers, Lions et Sharks), ainsi que les deux qui évoluent en Ligue celte (Cheetahs et Southern Kings). Ce championnat à six se tiendrait avant la Currie Cup, de juin à août, précisément au moment où les Springboks auraient dû disputer leurs tests matchs estivaux face à l’Écosse (au Cap et à Durban les 4 et 11 juillet) et à la Géorgie (à Port Elizabeth le 18 juillet). Pour l’heure, aucune formule n’a été officialisée. Mais ce championnat permettrait de fournir du contenu au diffuseur SuperSport qui, selon Roux, a réaffirmé son soutien à la Fédération : "Nous ne savons pas quand nous serons en mesure de reprendre la saison, nous avons donc dû prévoir un budget en fonction d’une série de scénarios […] mais nous avons l’adhésion et le soutien de SuperSport."

Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?