Mont-de-Marsan-Soyaux-Angoulême, Bayonne-Agen... Les autres avant-matchs

  • Stade Montois
    Stade Montois Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Un point sur les deux autres matchs amicaux de cette soirée de vendredi. 

Des Montois new-look

C’est un petit événement qui va se produire ce vendredi à Millau. Julien Tastet et Rémi Tales seront présents pour la première sur le bord de touche comme entraîneurs du Stade Montois. « C’est une grande première, reconnaît l’ancien troisième ligne et capitaine. Cela doit nous permettre de lancer notre saison et notre nouvelle carrière dans ce nouveau costume. Et c’est vrai que l’on attend ce premier match amical avec un peu plus d’impatience que lorsque nous étions joueurs. Nous avons hâte de voir si les thèmes travaillés ont été validés, si collectivement tout se met bien en place. » Le jeune staff landais a déjà eu quelques éléments de réponses la semaine dernière lors d’une opposition entre les joueurs de l’effectif. « Nous avons presque vécu un match mais nous attendons une confirmation face à une belle équipe du championnat, face à un adversaire qui ne nous connaît pas. Nous voulons avoir des réponses sur notre défense et nos sorties de camp, deux secteurs que nous espérons maîtriser avant d’affronter Biarritz la semaine suivante. » Pour cette grande première, les entraîneurs ont décidé de privilégier la jeunesse : « Nous voulions récompenser certains qui ont fait toute la préparation avec l’équipe professionnelle. Nous voulons voir s’ils peuvent prétendre à ce niveau-là et étoffer l’effectif dès cette saison. Et puis c’était aussi l’occasion d’éviter à certains joueurs de faire douze heures de bus. » Ce sera donc véritablement un Stade montois new-look ce vendredi à Millau.

Opposition perturbée

Quel épisode ! Décidément, ce qui devait être un simple match amical opposant Bayonne à Agen aura été un véritable feuilleton… Initialement prévu à Tyrosse, à Dax, puis un temps à Lourdes avant d’être renvoyé sur le fameux stade Christian-Belascain situé au pied des remparts bayonnais, cette opposition se tiendra finalement… à Capbreton ! Pourquoi ? « Parce que le fait de jouer sur un terrain synthétique augmentait le risque de blessure » nous confiait le manager bayonnais Yannick Bru. Les deux équipes ont donc finalement jeté leur dévolu sur le stade de Capbreton, dont la pelouse est de « très grande qualité », dixit le technicien. En revanche, elle reste bien à huis clos et ne sera qu’une opposition dirigée, mais toutefois encadrée par un arbitre FFR. Les deux équipes auront tout le loisir de travailler, et c’est tant mieux car les Bayonnais ont du pain sur la planche : « Nous avons été largement insuffisants dans le combat et l’intensité, pestait encore Bru. On peut accepter des erreurs techniques en début de saison, mais pas de comportement. Nous n’avons que trois matchs amicaux pour nous préparer, on n’a pas de temps à perdre après une coupure de presque six mois. Nous sommes passés à côté des collisions, de la mêlée, des rucks… On ne peut pas montrer cela. »

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?