Mont-de-Marsan - Béziers : Du travail pour tout le monde

  • MDM - Béziers
    MDM - Béziers Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

Au terme d’un match assez brouillon, les Montois se sont imposés sans trop souffrir face à des Biterrois encore trop justes.

Il a fallu vingt bonnes minutes aux Montois pour entamer véritablement leur saison. La faute à un début de match manqué. Peut-être le saut dans l’inconnu de cette nouvelle saison, après six mois sans compétition, avait-il fait peser sur leurs épaules un peu plus de pression qu’ils ne le pensaient. Toujours est-il que de trop nombreuses approximations, couplées à la bonne entame des Héraultais, ont un moment fait craindre que cette première journée ne se termine en eau de boudin. Heureusement, les coéquipiers de Christophe David, promu capitaine, ont su se reprendre en fin de première période pour repasser en tête juste avant la pause.

Des recrues au point

Et il faut croire que ce sursaut leur a rendu confiance, car la seconde mi-temps fut d’un autre tonneau, ponctuée par trois essais superbes sanctionnant une domination sans partage, et au final un point de bonus offensif toujours bon à prendre.

De quoi satisfaire Julien Tastet, le néo entraîneur montois, qui restait néanmoins très mesuré : « C’est un premier match. On va se satisfaire du résultat sans se prendre pour d’autres. La satisfaction vient de notre capacité de réaction après la bonne entame biterroise. Les joueurs ont su construire cette victoire patiemment, en se libérant au fil du match pour prendre des initiatives positives. Mais on ne va pas oublier qu’il y eu aussi du moins bon, des approximations en conquête, des fautes un peu bêtes, qu’il faudra corriger très vite. »

On retiendra quand même, outre le résultat bonifié, la bonne tenue des recrues landaises, Simon Desaubiès, Vereniki Goneva et Santiago Montagner, qui semblent déjà bien intégrés au groupe. Mention aussi à Emmanuel Saubusse, entré à l’ouverture après la blessure de Mathieu Smaili et qui a fait preuve de beaucoup d’allant et de sérénité. Et puis les Montois ont une arme fatale, Waime Naituvi, encore auteur d’un essai de 80 mètres en solitaire.

Béziers : un match pour voir

Les Héraultais, de leur côté, trouveront forcément mois de satisfactions dans ce match. Comme on pouvait s’en douter, les pépins accumulés tout au long de leur préparation ont certainement joué sur leur capacité à tenir la distance, même si David Aucagne ne voulait pas se cacher derrière ces circonstances : « Je suis satisfait de l’investissement des garçons, mais je regrette que nous n’ayons pas été plus efficaces sur nos temps forts en première période. Ensuite, nous avons trop facilement lâché face à une équipe qui a aussi fait une très bonne seconde période. Difficile de dire si cette baisse est physique ou mentale, mais nous aurons pas mal de choses à travailler cette semaine pour être prêts à recevoir Soyaux Angoulême. C’était notre deuxième match, il doit nous servir pour la suite. » Les Charentais sont prévenus, Béziers attend avec impatience de retrouver son stade et son public, et compte bien effacer ce premier échec.

Le détail de la rencontre est à voir ici : https://www.midi-olympique.fr/sports/resultats-sportifs/rugby/pro-d2/phase-reguliere/rencontre/33329/mont-de-marsan-beziers
 

Pierre Baylet
Voir les commentaires
Réagir