Les Vannetais doivent montrer meilleur visage

  • Gérard Fraser (Vannes)
    Gérard Fraser (Vannes) Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Si la victoire sur Aurillac a eu le mérite d’exister, le RCV devra montrer un autre visage ce soir à Provence rugby pour espérer tirer quelque chose de son premier déplacement.

Il y avait comme un sentiment d’inachevé vendredi soir dernier au terme de ce premier match de championnat face à Aurillac. Oh ! non pas que les Vannetais aient été mauvais, mais simplement laborieux. Laborieux dans le rythme, dans les prises de risques "de la part d’une équipe qui manque encore d’expérience" (Jean-Noël Spitzer sic), "bousculée en conquête, qui n’a pu enchaîner malgré de bonnes séquences" (Cyril Blanchard sic). Bon, tout ceci a été vu, revu à la vidéo cette semaine pour préparer Provence. Et le fait que les Aixois aient été les auteurs de l’une des performances de cette entrée en championnat (victoire à Soyaux), a forcément interpellé le collectif vannetais. Ceci suggère aussi à Pierre Pages un propos en forme d’hommage. "Je ne suis pas vraiment étonné de cette victoire de Provence qui reste une belle équipe, capable de se projeter très vite vers l’avant. Nous disputons un championnat très serré, où j’ai le sentiment que tout le monde peut battre tout le monde. Il ne faut rien relâcher. Gagner à l’extérieur, c’est toujours difficile." Ce qui à ses yeux ne signifie pas que le RC Vannes ira sur la terre qui a vu naître Paul Cézanne, en victime expiatoire de péchés qu’il n’a pas commis. "Il faut avoir l’ambition de ramener des points", confesse ce dernier qui dit encore s’être parfaitement intégré au groupe breton et qui vît la concurrence avec Liliam Saseras de manière très positive.

Être ambitieux dans le jeu

Mais pour ce faire, le RC Vannes devra élever d’un cran son niveau de jeu. "Nous avons un effectif où la concurrence est forte. On doit aller avec une mentalité de gagneur. C’est notre premier match à l’extérieur et nous allons placer la barre haut", observe Gérard Fraser. Du reste, si les joueurs se disent conscients de n’avoir pas été totalement au rendez-vous contre Aurillac, ils se disent encore pénétrés de cette volonté de jouer sur leur vraie valeur ce soir à Provence Rugby. Ce qui pourrait alors peut-être nous valoir de nouvelles surprises ?

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Didier LE PALLEC
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?