Garbajosa sous pression

  • Xavier Garbajosa sera-t-il encore en place dans quelques semaines ?
    Xavier Garbajosa sera-t-il encore en place dans quelques semaines ? Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Sportivement, le MHR a raté son entame de saison. En coulisses, c’est déjà très animé. L’hypothèse d’un remaniement du staff revient avec insistance en coulisses. Ça chauffe.

Après seulement deux journées, parler de crise peut paraître évidemment prématuré. Mais toujours est-il qu’après un revers fâcheux à la maison face à Pau et une claque reçue à Nanterre, l’ambitieux MHR traverse déjà une période de turbulences.
Au point que le bruit d’un remaniement au sein du staff n’a cessé d’amplifier depuis le week-end dernier, dans l’entourage et au sein même du club. Intronisé manager à l’été 2019, Xavier Garbajosa se retrouve logiquement au centre de la tension. Le technicien, engagé jusqu’en juin 2023 - à qui il reste encore donc près de trois ans de contrat tout de même, peut-il y perdre sa place de numéro 1 voire sa place tout court ? En interne, personne ne confirme ou n’infirme cette intention. Sollicité à ce sujet, Mohed Altrad n’a pas donné suite. En off, un dirigeant en place a tout de même évoqué une information « prématurée ». Serait-ce donc une question de jours avant qu’une décision forte ne survienne ?

Où l’on parle de « PSA», Azam…

Les résultats du moment et la difficulté persistante de Xavier Garbajosa à imposer son projet de jeu au groupe posent en tout cas question dans les bureaux du GGL Stadium. Autour, les spéculations vont bon train, revenant avec insistance. On parle d’un retour sur le terrain de Philippe Saint-André et le nom d’Olivier Azam, son ancien associé, refait surface pour l’épauler, le cas échéant. L’actuel spécialiste des avants Pierre-Philippe Lafond, initialement engagé jusqu’en juin 2021 (avec une autre année en option), pourrait-il aussi être impliqué dans un jeu de chaises musicales ? Pour ne rien arranger, le pack du MHRsouffre en mêlée en ce début de saison. Concernant son homologue des lignes arrière, Jean-Baptiste Elissalde aurait, lui, signé un engagement de trois ans au début de l’année.

Le trio Garbajosa-Lafond-Elissalde sera-t-il encore en place dans quelques semaines ? Dans tous les cas, au regard de l’agitation secouant le MHR, une mise au point ou une annonce forte ne saurait tarder.

Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?