Hilsenbeck : « Gagnons en maîtrise et en discipline »

  • "Gagnons en maîtrise et en discipline" "Gagnons en maîtrise et en discipline"
    "Gagnons en maîtrise et en discipline"
Publié le

Deux journées de championnat, une victoire une défaite. Au regard du contenu de ces deux rencontres, êtes-vous satisfait ?

Je pense qu’on ne peut pas être totalement satisfait. Certes il y a la victoire sur Aurillac, mais à l’image du match contre Provence, il nous a manqué des munitions en touches et en mêlées. Ce qui ne nous permet pas de mettre en place notre jeu. Il faut que l’on retrouve notre ADN sur des séquences longues.

Il y a aussi un arbitrage, disons plus pointu, dans certains domaines non ?

Oui notamment dans les rucks. On doit être plus attentif sur le regard que jettent les arbitres sur certaines règles. Pour l’instant, nous avons été très souvent pénalisés sur les phases statiques. En fait, je crois que nous ne nous sommes pas encore complètement adaptés à ce changement d’arbitrage.

Le fait d’avoir été tant sanctionné contre Provence a-t-il nourri un sentiment d’injustice au sein du groupe ?

Je n’ai pas regardé à la vidéo toutes nos fautes. Nous avons été sifflés 21 fois. C’est sûr qu’il y en a beaucoup trop et c’est aussi de notre responsabilité d’avoir plus de maîtrise, notamment lorsque nous sommes dans le camp adverse pour lui mettre un peu plus de pression. Là, nous avons donné à Provence des sorties de camp trop faciles et nous n’avons jamais pu mettre cette équipe sous-pression. A contrario, dans notre camp, nous avons offert des points à notre adversaire, d’autant que Massip était en grâce pour enquiller notre indiscipline à répétition.

Mais vous n’avez jamais été véritablement débordé ?

Non c’est vrai. Mais le paradoxe est que nous n’avons rien à nous mettre sous la dent jusqu’à la 55e minute, alors que nous sommes encore dans le match. De plus les circonstances ne nous ont pas été franchement très favorables. Andy Symons se claque à 4 mètres de la ligne sur un essai tout fait au pied des poteaux ; l’arbitre nous refuse un essai pour un "en avant" peu évident. Au final nous ne sommes pas très loin… mais nous ne sommes pas encore assez près !

Quelles solutions ?

D’abord, cette défaite n’a rien entamé au niveau du collectif. Nous avons envie de retrouver ce plaisir de faire des matchs aboutis, un peu comme la première période en amical contre Angoulême. On doit pouvoir jouer sur l’avancée, d’avoir des ballons propres en conquêtes. Provence a été un premier test. À nous de régler la mire contre Mont-de-Marsan, notamment réussir à enchaîner plusieurs bonnes séquences à la suite, à partir d’une bonne défense et de ballons propres en conquêtes. C’est cela que l’on recherche actuellement. Il nous faut nous recentrer sur des choses plus simples pour se rassurer et le jour où nous serons meilleurs sur les choses basiques on pourra revoir ce que l’on peut proposer en termes de jeu. C’est ce que nous avons beaucoup travaillé cette semaine.

Didier LE PALLEC
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?