Laporte et Atcher bientôt auditionnés par le parquet national financier

  • 15 November 2017; President of the Fédération Française de Rugby Bernard Laporte with Director of the France 2023 bid Claude Atcher, left, after the Rugby World Cup 2023 host union announcement at the Royal Garden Hotel, London, England. Photo by Brendan Moran/Sportsfile/ Icon Sport
    15 November 2017; President of the Fédération Française de Rugby Bernard Laporte with Director of the France 2023 bid Claude Atcher, left, after the Rugby World Cup 2023 host union announcement at the Royal Garden Hotel, London, England. Photo by Brendan Moran/Sportsfile/ Icon Sport Sportsfile / Icon Sport - Sportsfile / Icon Sport
Publié le , mis à jour

Alors que le PNF (parquet national financier) avait diligenté une enquête début décembre 2017 contre le président de la FFR pour des soupçons de favoritisme, la BRDE (Brigade de répression de la délinquance économique), en charge de ce dossier, devrait entendre Bernard Laporte dans les prochains jours. Claude Atcher serait également convoqué.

C’est un dossier qui aura donc poursuivi Bernard Laporte au long de la quasi-intégralité de son mandat de président de la FFR. Une « affaire » ouverte six mois après son élection, avec la révélation de ses liens privés d’affaire avec Mohed Altrad et qui pourrait rebondir dans les prochains jours : dans le cadre de l’enquête ouverte en décembre 2017 par le PNF (parquet national financier) sur sollicitation du ministère des sports et confiée à la BRDE (Brigade de répression de la délinquance économique) pour des suspicions de favoritisme, Bernard Laporte devrait être auditionné dans les prochains jours, possiblement ce mardi. Soit onze jours seulement avant l’élection à la présidence de la FFR, pour laquelle il est jusqu’ici donné favori. « Tout le monde sait depuis trois ans que le PNF va finir par interroger un certain nombre de gens. Ce n’est pas un scoop » tempérait un proche du dossier à la FFR, il y a plusieurs semaines. Jusqu’ici, il ne s’agissait toutefois que d’employés fédéraux. Cette fois, la BRDE devrait convoquer le grand patron. Rien ne dit, toutefois, qu’il découlera de cette audition des poursuites judiciaires. Contactés, Bernard Laporte et son avocat, maître Jean-Pierre Versini-Campinchi, restaient injoignables ce dimanche.

En marge de ce dossier, une autre personne pourrait être entendue. Il s’agit de Claude Atcher. L’actuel directeur général du comité d’organisation de la Coupe du monde 2023 devrait également être auditionné dans les prochains jours, dans les locaux de la BRDE.

À son point de départ, l’enquête ouverte concernait uniquement les liens entre Mohed Altrad et Bernard Laporte, qui auraient supposément conduit à une intervention du président de la FFR auprès de la commission de discipline pour faire réduire une sanction prononcée contre le MHR (dont Altrad est le président).

Dans son édition du 12 août 2020, le Canard Enchaîné indiquait toutefois que les investigations s’ouvraient désormais aux conditions d’attribution du Mondial 2023 à la France, sur lesquelles les employés de la FFR auditionnés étaient interrogés. Un nouveau volet des investigations ? La convocation d’Atcher devrait permettre de répondre à ces questions.

Marc Duzan avec Emmanuel Massicard et Léo Faure
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
STaddict Il y a 1 mois Le 21/09/2020 à 00:23

Il faut bien qu’à un moment ou un autre soit abordé l’affairisme de BL qui est notoire (à Gaillac) et qu’il a probablement encore développé avec Boudjellal et Altrad... Altrad n’en est pas à son coup d’essai... sponsor Maillot EDF rime-t-il avec minoration des pénalités ?