Isa : « Hors de question de quitter Toulon »

  • Vexé, Facundo Isa veut prouver à son staff et à ses coéquipiers qu’il n’a rien perdu de sa superbe. Phorto Icon Sport
    Vexé, Facundo Isa veut prouver à son staff et à ses coéquipiers qu’il n’a rien perdu de sa superbe. Phorto Icon Sport
Publié le

Hors des vingt-trois lors de la première journée, le troisième ligne Argentin aux 27 sélections a depuis retrouvé le groupe et redressé la barre avec deux essais en trois matchs.

Son début de saison

"C’est différent d’un début de saison "classique", mais je me sens bien. J’essaye de répondre présent et d’apporter une plus-value, que le coach me fasse jouer 30 minutes ou 10 minutes. Démarrer hors groupe lors de la 1re journée ? Ça a été une surprise pour moi… Mais une fois la déception passée, j’ai pris du recul, beaucoup réfléchi et compris la décision. Le staff a dû faire des choix après six mois sans match et je pense que Patrice Collazo ne se trompe pas souvent. Ça m’a affecté mais je me suis dit qu’il ne fallait pas baisser la tête : je travaille, j’essaye d’avoir de bonnes attitudes et j’attends que ça tourne. C’est la loi du haut niveau."

Sa prise de conscience

"Être hors groupe m’a touché, frustré, mais le message est bien passé, car depuis j’ai redoublé d’efforts, et ça s’est ressenti sur mes trois entrées. Désormais je dois continuer à faire mes preuves pour gagner ma place. Nous avons longuement échangé avec Patrice et la conclusion était simple : avant de réclamer quoi que ce soit, je dois me prouver à moi-même que j’ai l’étoffe d’un titulaire. Je sais désormais qu’être performant sur le terrain n’est pas suffisant, il faut également être à 100 % à chaque entraînement."

Son désir de bousculer la hiérarchie

"Les débuts de saison ont parfois été compliqués pour moi, mais avec l’obligation de résultat dès septembre, je n’ai eu d’autre choix que d’être 100 % prêt : je suis dans mon poids de forme et la coupure m’a permis de revenir frais dans la tête. Bousculer la hiérarchie ? En début de saison ça n’avait pas de sens car on a gagné contre Lyon, puis contre Llanelli en quart de finale, donc le staff n’allait pas bousculer son équipe. On ne change pas une équipe qui gagne dans un moment clé. Maintenant mon rôle était d’apporter des solutions, de faire basculer les rencontres et je pense que mes entrées ont apporté à l’équipe. J’essaye de mettre le doute dans la tête du staff, en prouvant que j’apporterais encore davantage en démarrant les rencontres."

L'ambition du groupe

"Je suis revenu à Toulon en 2017 pour remporter des trophées et je pense qu’on n’a jamais été aussi proches. Nous avons un très bon groupe, qui travaille depuis maintenant trois saisons avec Patrice et je sens qu’on a franchi un cap. Toulouse sera un bon indicateur : ce sera un match du dimanche, face à une grosse équipe. Chaque week-end est une nouvelle aventure et celui qui nous attend promet une belle guerre. N’est-ce pas dur de rebasculer après deux semaines de Coupe d’Europe ? Aucunement ! Tout le monde a envie de jouer la finale contre Bristol, et les matchs contre Toulouse et Montpellier sont les deux dernières opportunités qui se présentent à nous pour tenter de bousculer la hiérarchie. Le soir de la finale, ce sera déjà trop tard : c’est maintenant ou jamais."

Son avenir, ses objectifs

"J’ai entendu que mon nom circulait dans certains clubs mais ma priorité est de poursuivre avec le RCT ! Je suis en contrat jusqu’en 2022 et je ne demanderai certainement pas à quitter le club plus tôt. Il est hors de question pour moi de quitter Toulon : je n’envisage absolument pas un départ. Mes objectifs ? Retrouver une place de titulaire, gagner la finale de Challenge Cup, obtenir un titre avec Toulon et retrouver la sélection."

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Pierrick Illic-RuffinaTti
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?