L’appétit vient en gagnant pour les Dragons

  • Vendredi, les partenaires de Matt Whitley en auront fini de leur marathon de trois matchs en neuf jours. Une troisième victoire serait du plus bel effet au classement. Vendredi, les partenaires de Matt Whitley en auront fini de leur marathon de trois matchs en neuf jours. Une troisième victoire serait du plus bel effet au classement.
    Vendredi, les partenaires de Matt Whitley en auront fini de leur marathon de trois matchs en neuf jours. Une troisième victoire serait du plus bel effet au classement. PA Images / Icon Sport - PA Images / Icon Sport
Publié le

À sept journées de la fin de la saison, les Dragons Catalans accueillent les Anglais de Hull KR ce vendredi soir (19h15) à Perpignan.

La Super League lance son sprint final. Celui qui enverra, le week-end du 13-15 novembre, les quatre premiers en demi-finale. Les Dragons catalans, revenus à la quatrième place au bénéfice d’un meilleur goal-average par rapport à Leeds, ont l’occasion de conforter leur place, avec la réception des Anglais de Hull KR (vendredi 19 h 15). Les deux victoires arrachées la semaine dernière à Leeds (34-6) et à Gilbert-Brutus face à Wakefield (40-8) ont redonné des couleurs aux joueurs et au staff. "On le sait, c’est plus facile de travailler en semaine après une belle victoire. On retrouve notre quatrième place et nous avons enfin deux matchs en suivant chez nous, ce qui n’était plus arrivé depuis la reprise (le 2 août à Leeds, N.D.L.R.)", présente le capitaine Rémi Casty qui n’entend pas en rester là : "Nous sommes des gagnants et nous avons un groupe très compétitif. Je sais que vous avez des inquiétudes au sujet de notre attaque mais ne vous inquiétez pas pour nous. Et puis, la quatrième place, c’est bien, mais il ne faut pas en rester là. Wigan et Warrington, n’ont qu’une victoire de plus et nous allons essayer de monter à leur hauteur. Le plus intéressant, dans cette histoire, c’est que nous avons les cartes en main, contrairement au mois dernier."

Soigner le goal-average

Un message clair de la part du pilier des Dracs, conscient aussi que son groupe avance avec une infirmerie dénuée de tout pensionnaire. "C’est exceptionnel", ajoute l’entraîneur Steve McNamara qui cherche du bois autour de lui au moment de développer : "Nous avons conscience que c’est une chance à ce moment de la saison de pouvoir disposer de la totalité de l’effectif. Je tiens à féliciter aussi le staff médical et les adjoints pour le travail réalisé qui nous permet de ne plus avoir de blessés."

En reprenant le proverbe "Abondance de biens ne nuit pas", les Catalans lancent ce sprint final avec toutes leurs armes et une grosse force de caractère. "C’est vrai que l’on sort d’une période très difficile. Mais c’est le jeu et le fil des saisons. Peu d’équipes arrivent à être au taquet pendant les dix mois d’une compétition. Nous avons eu des temps difficiles, des périodes de doute mais les joueurs sont soudés, même dans la défaite et à un moment, ça paye. Nous ne sommes pas encore arrivés à notre objectif mais je préfère être à notre place qu’à celle des équipes qui nous chassent", explique le pilier Sam Kasiano, qui a réussi à faire se soulever les fans de Brutus dimanche dernier en étant à l’origine et à la conclusion d’une réalisation de soixante-dix mètres. Un exploit majuscule pour l’international néo-zélandais et samoan, passé par Canterbury et Melbourne et qui mérite à nouveau son surnom de "Godzilla".

À sept journées de la fin, avec quatre réceptions pour trois déplacements, les Dragons, déjà battus à deux reprises chez eux, n’ont pas le droit à l’erreur face "aux petits". La réception des Robins d’Hull KR doit permettre de gonfler leur goal-average et de signer une troisième victoire consécutive avant le déplacement à Wigan (jeudi 15 octobre).

Bruno Onteniente
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?