Chat - Marchand : les anciens arbitrent le match des talonneurs

  • Camille Chat et Julien Marchand avec l'équipe de France.
    Camille Chat et Julien Marchand avec l'équipe de France. Midi Olympique
Publié le

Pour affronter le pays de Galles ce samedi, Fabien Galthié va devoir recomposer un XV de départ plus de six mois après la défaite en Écosse durant le Tournoi. Avant l’annonce de la composition, quelques doutes persistent au sujet de certains postes importants. Camille Chat et Julien Marchand se disputent, par exemple, la place au cœur de la première ligne des Bleus. Des anciens talonneurs internationaux analysent et donnent leur avis sur ce « duel ».

La hiérarchie semblait établie, le débat enterré, et pourtant la concurrence pour le poste de talonneur en équipe de France n’a jamais semblé aussi accrue. Rappelez-vous il y a un an : le XV de France vient de battre les Tonga lors de son troisième match de poule de la coupe du Monde et assure par la même occasion sa qualification pour les quarts de finale. Si sur le terrain les sourires sont de mise, en coulisses l’ambiance est toute autre.

La raison ? Le staff tricolore dirigé par Jacques Brunel envisage de pousser Guilhem Guirado sur la touche au profit de Camille Chat pour la suite de la compétition. En effet, les performances en demi-teinte du capitaine des Bleus conjuguées aux bonnes sorties du Racingman rebattent les cartes. Il faut une prise de position des cadres du groupe présents au Japon en faveur du Montpelliérain pour sauver la place de Guirado dans le quinze de départ français. On pense alors que ce n’est que partie remise pour que Chat ne s’installe, pour de bon, comme le talonneur des Bleus durant les prochaines années.

 

Camille Chat sous le maillot du XV de France
Camille Chat sous le maillot du XV de France Icon Sport - Icon Sport

 

Prise de pouvoir retardée ou opportunité manquée ?

La retraite internationale de Guirado à l’issue du Mondial japonais laisse un boulevard à Camille Chat au cœur de la première ligne des Bleus. Après n’avoir été titulaire qu’à huit reprises sur ses vingt-sept premières sélections, le Racingman aborde le Tournoi des Six Nations 2020 dans la peau d’un titulaire en puissance.

Seulement voilà, quelques jours avant le premier match des Bleus face à l’Angleterre, Chat doit déclarer forfait à cause d’une blessure à un mollet. Un coup du sort malheureux qui pousse le staff tricolore à titulariser Julien Marchand, qui ne loupera pas sa chance. Le capitaine toulousain poursuit dans la lignée de ses performances en Top 14 avec la maillot frappé du coq. Poison dans les rucks, infranchissable en défense, très fort sur les fondamentaux du poste, il réalise un énorme match lors du crunch et conserve logiquement sa place pour les rencontres suivantes.

Marchand a par la suite débuté les quatre rencontres disputées dans ce 6 Nations 2020, y compris lorsque Chat a fait son retour dans le groupe lors de la rencontre à Cardiff contre le pays de Galles. Le Francilien avait dû, encore une fois, renoncer à la rencontre en Écosse à cause d’un pépin physique une semaine plus tard.

 

Julien Marchand face à l'Ecosse avec l'équipe de France
Julien Marchand face à l'Ecosse avec l'équipe de France PA Images / Icon Sport - PA Images / Icon Sport

 

Les matchs d’automne comme véritable indicateur

Pour la première fois cet automne et depuis la prise de fonction de Fabien Galthié à la tête du XV de France, Camille Chat et Julien Marchand arrivent tous deux avec 100% de leurs moyens pour le match face aux Gallois. Le choix du staff tricolore pour la rencontre de ce samedi devrait être riche en enseignements pour l’avenir à ce poste avec les Bleus.

Vraisemblablement, Fabien Galthié devrait envoyer son équipe type face au XV du Poireau pour préparer au mieux le duel face aux Irlandais une semaine plus tard. Alors, qui mérite le plus d’occuper le poste lors de ces grandes échéances ? Plusieurs anciens talonneurs internationaux ont répondu aux questions de Midi Olympique et livré leur analyse quant à cette concurrence entre le Francilien et le Toulousain.

 

Philippe Dintrans (50 sélections) : « Un joue la tête haute, l'autre joue la tête basse... »

« Si je devais les différencier sur une chose : un joue la tête haute, l'autre joue la tête basse... Camille Chat est une force de la nature, un monstre physique mais Julien Marchand voit mieux le jeu. Le Toulousain est aussi un soutien pour son capitaine, un véritable leader collectif. Pour ce match face aux Gallois, je verrais plutôt Chat en impact player, comme il sait si bien le faire. C'est un bulldozer pour la défense adverse, quand il rentre sur la pelouse. Marchand a gagné sa place lors du Tournoi, je le vois donc comme un titulaire en puissance. »

Daniel Dubroca (33 sélections) : « J’ai une petite préférence pour Julien Marchand »

« Ils sont tous les deux très différents, deux joueurs de très haut niveau. Camille Chat est surtout axé sur la pénétration et la puissance physique. Julien Marchand possède un jeu plus intelligent, il sait faire jouer ses partenaires après contact et c’est une grande qualité dans le rugby d’aujourd’hui.

Pour approfondir, avec le Racingman le ballon a tendance à toujours passer au sol, alors qu’avec Marchand il circule un peu plus. On a affaire à deux joueurs d’une qualité quasiment inégalée en Europe. C’est clairement un problème de riche pour Fabien Galthié de choisir entre les deux. Personnellement, à la vue du jeu que veut déployer le sélectionneur français, j’ai une petite préférence pour Julien Marchand. »

Benjamin Kayser (37 sélections) : « Sur la forme du moment, Camille Chat est numéro un »

« Ce sont deux rugbymen exceptionnels, mais il y a une différence notable entre les deux : Julien Marchand est un leader de combat, parfait en défense et surtout très discipliné. Il est toujours hyper précis dans son jeu. Chat a un potentiel athlétique nucléaire, mais il a encore un peu trop de déchet dans son rugby à mon goût. Ce sont des erreurs qu’on lui pardonne grâce à son activité offensive qui est hallucinante. Il arrive à faire de très grosses différences ballon en main, ce qui manque peut-être un peu du côté du Toulousain. Marchand ne prend pas assez de risques offensivement, à mon avis.

Ces deux joueurs ont déjà une grande maturité pour leur jeune âge et c’est un duo hyper complémentaire, il faut le noter. Je n’ai pas de préférence pour le match de samedi face au pays de Galles. Soit Fabien Galthié fait le choix de la continuité en titularisant Marchand, soit il fera par rapport à la forme du moment et dans ce cas là, Camille Chat est numéro un. »​​​​​​​

Marc Dal Maso (33 sélections) : « En France, nous avons le meilleur talonneur du Monde »

« Nous avons la chance d'avoir le meilleur talonneur du Monde. Camille Chat a vraiment passé un cap ces derniers mois, je n'aurais jamais pensé qu'un talonneur français arrive à ce niveau. Il possède das capacités physiques hors-normes et s'est largement amélioré au niveau du lancer. Julien Marchand est un sacré concurrent pour Chat, le Toulousain fait partie lui aussi des meilleurs numéro deux de la planète. 

Camille Chat est au-dessus du lot, personnellement je titulariserais Marchand et je lancerais Chat dés la trentième minute de jeu pour dynamiter la défense adverse. »

 

Vincent Franco
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?